Films, Littérature anglaise (Angleterre)

Le goût du sang

4e0afb3d73fc4

Studio : M6 Vidéo
Acteurs : Agnes Bruckner, Hugh Dancy, Olivier Martinez, Katja Riemann, Bryan Dick
Réalisateurs : Katja von Garnier
Audio : Anglais, Français
Durée : 94 minutes
Sortie : 2 Avril 2013
Genre: Romance, Fantastique
Lien Amazon

 

L’histoire:

Une jeune et jolie jeune femme, Viviane, tente de protéger son secret tout en vivant une vie normale… Mais tout se complique lorsque la jeune femme, à moitié loup-garou, tombe amoureuse d’un humain. Viviane doit alors choisir entre l’amour qu’elle porte à sa famille et à son petit ami et sa condition de loup-garou.

le-gout-du-sangnehjbihmqt62li_1_1

 

Mon avis:

Ce film est inspiré du roman d’Annette Curtis Klause, Sang et chocolat.  Il est sorti au cinéma en 2007, bien avant l’air de Twilight, dont le premier film date de 2009.

On fait la connaissance de Viviane, une jeune américaine qui a perdu sa famille lorsqu’elle était enfant. Elle est recueillie par sa tante en Roumanie, et habite avec ses semblables, les loups-garous, à Bucarest. Elle devra faire désormais partie de la meute. Depuis 5000 ans, les loups-garous vivent parmi nous, mais il en reste qu’une petite communauté. Ils ont été éliminés dans la plupart des pays.
Lors d’une sortie dans une église qui lui est chère, Viviane rencontre Aiden, un humain qui travaille sur un roman graphique autour des loups-garous. Il est venu à Bucarest pour connaitre les légendes sur le peuple de lycanthrope.  Très vite, ils seront liés l’un à l’autre, mais la famille de Viviane ne voit pas ça d’un bon œil.

Notre couple, Viviane et Aiden, sont comme Roméo et Juliette dans cette histoire, avec comme vous l’avez compris, une touche de fantastique. Viviane est attachante, ainsi que son partenaire. Il forme un joli couple, on croit de suite en leur histoire.

J’ai aussi bien aimé les effets spéciaux, pour la transformation en loup qui parait comme poétique. Comme je le disais plus haut, ce film est sorti bien avant Twilight, et il n’a pas eu les mêmes moyens de réalisations. Il s’en sort tout de même très bien.

Bien que l’atmosphère est assez sombre, la fin apporte une touche d’espoir, et une nouvelle note poétique. Notre vie n’appartient qu’à nous. On peut nous conseiller, mais pas nous imposer des choses.

Un film à découvrir pour passer un bon moment !

3,5 étoiles

Films, Littérature allemande (Allemagne)

La Catin

la_catin

Studio : Elephant Films
Acteurs : Alexandra Neldel, Attila Árpa, Alexander Beyer, Thure Riefenstein, Thomas Morris
Réalisateurs : Hansjörg Thurn
Audio : Allemand, Français
Durée : 90 minutes
Sortie DVD : 19 Octobre 2011
Genre: Historique
Lien Amazon – Premier film
Lien Amazon – Trilogie

 

L’histoire:

Constance, 1414… À la veille de son mariage, rien ne prépare Marie au cataclysme qui va s’abattre sur son existence. Sa beauté, sa chasteté et sa dot la promettent au meilleur des partis. Amoureuse de Michel son ami d’enfance, elle souhaite s’établir à Cologne afin de vivre sa vie de manière indépendante. Mais son père, un riche marchand, en a décidé autrement. Selon sa volonté, elle épousera Maître Ruppertus Splendidus, jeune et brillant avocat, fils illégitime d’un noble local. Cette union lui permettra ainsi de devenir une noble et d’avoir accès à la cour. Mais lorsque Marie est calomniée, jetée en prison puis violée, le conte de fées tourne soudain au cauchemar… Jugée sommairement puis bannie, elle n’a d’autre solution pour survivre que de rejoindre un groupe de prostituées itinérantes. Rejetée avec ses compagnes d’infortune au ban de la société, Marie a cependant un atout qui l’aidera à surmonter toutes les épreuves : en elle, brûle le feu de la vengeance…

1300057_backdrop_scale_1280xauto

 

Mon avis :

La catin est inspirée du roman de Iny Lorentz. D’ailleurs sa trilogie a été entièrement adaptée au cinéma.

Plongé au Moyen Age, on suit l’histoire de Marie, une jeune bourgeoise de Constance. Jeune femme indépendante, elle a pour projet de créer son propre commerce. Malheureusement, elle est victime d’un complot mené par un noble et son bâtard envieux des biens de sa famille. Elle est ainsi accusée de prostitution et est condamnée au fouet et à l’exil. Afin de survivre, Marie n’a plus d’autres choix que de faire partie d’une communauté des prostituées qui veut bien l’accueillir. Elle ne garde tout de même qu’une chose en tête, revenir à Constance pour laver son honneur.

Même si le film est parfois un peu lent, il propose une bonne reconstitution du début du XVe siècle. On sent quand-même un budget assez faible, avec quelques erreurs. ça reste tout de même un bon film. Au niveau du casting, on retrouve Alexandra Neldel, que l’on a pu voir dans la série « Le destin de Lisa ».

Il existe deux films supplémentaires, qui reconstituent la trilogie de l’écrivaine. Mais je les ai trouvée en dessous de ce premier film, qui d’ailleurs ce suffit à lui même.

3,5 étoiles