Films, Littérature américaine (Etats-Unis), Littérature ecossaise (Ecosse)

Enola Holmes

Enola Holmes

Acteurs : Millie Bobby Brown, Henry Cavill, Sam Claflin, Helena Bonham Carter, Louis Partridge, Fiona Shaw, Burn Gorman, Frances de la Tour, Susan Wokoma
Réalisateur : Harry Bradbeer
Audio : Anglais, Français
Durée : 120 minutes
Genre: Policier, Historique, Jeunesse

 

L’histoire:

Adolescente rebelle à la recherche de sa mère disparue, Enola Holmes utilise ses talents de détective pour surpasser son grand frère Sherlock et aider un lord en cavale.

Enola Holmes

 

Mon avis:

Adapté du premier roman de la saga jeunesse ‘Les enquêtes d’Enola Holmes » de Nancy Springer, ce film est un petit bonbon ! Le nom de famille Holmes vous rappellera forcément celui d’un grand inspecteur. Hé bien vous avez raison, un lien de famille existe bien. Enola Holmes est un personnage dérivé des célèbres écrits de Sir Arthur Conan Doyle, soit la petite sœur de Sherlock Holmes, que l’on retrouve dans le film en compagnie de son grand frère Mycroft Holmes.

Alors qu’elle vient de fêter ses 16 ans, sa mère disparait mystérieusement. Elle prévient alors ses deux frères, qu’elle n’a pas vu depuis plusieurs années. Son frère ainé se voit alors chargé de la charge de tuteur, et veut faire de la jeune fille, une femme bien qui respecte les codes, us et coutumes de la société victorienne. Autant dire qu’Enola a eu une éducation des plus libérale et féministe par sa mère. Pas de couture et broderie, ou de cours de bonnes manières; mais plutôt des lectures en tout genre, des cours de tennis et de combat, de la botanique et j’en passe… Alors que Mycroft veut l’envoyer en pensionnat, elle s’échappe et compte bien retrouver sa mère toute seule. Une aventure commence pour la jeune héroïne, riche en découverte et en rencontre.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la jeune fille a bien héritée des talents qu’enquêtrice de son frère. Elle aime déjouer les énigmes, et va nous le prouver, et même nous étonner. La construction du film est surprenante, et on peut même dire déroutante. J’ai mis un moment à m’habituer au fait que le personnage s’adresse directement à nous, téléspectateur. Il est vrai que le personnage d’Enola est pétillant et plein de joie de vivre, et avec cette construction originale ça le rend encore plus lumineux. On se sent aussi proche d’elle, et elle nous étonne encore plus. L’actrice en est d’ailleurs pour quelque chose. Millie Bobby Brown dégage tellement de peps ! Et je dirais même que tout le casting est super. Entre Helena Bonham Carter, Henry Cavill et Sam Claflin, quelle famille extraordinaire, mais aussi quel plaisir de les voir ensemble. Ici l’intrigue nous offre un ode à la féminité, légèrement caricatural des fois, mais tellement vif et moderne à la fois. Même si on aimerait en savoir un peu plus sur certains personnages, dont certains mettent du temps à se dévoiler, ce film est des plus divertissant et ne manque pas d’énergie.

 

Films, Littérature américaine (Etats-Unis)

Les Filles du Docteur March (2019)

5505683

Acteurs : Saoirse Ronan, Emma Watson, Florence Pugh, Eliza Scanlen, Timothée Chalamet, Meryl Streep, Laura Dern, Bob Odenkirk, James Norton, Chris Cooper, Louis Garrel
Réalisateur : Greta Gerwig
Audio : Anglais, Français
Durée : 134 minutes
Genre: Drame, Romance, Historique

 

L’histoire:

Greta Gerwig, réalisatrice de Lady Bird signe une nouvelle adaptation des « Quatre filles du Docteur March » qui s’inspire à la fois du grand classique de la littérature et des écrits de Louisa May Alcott. Relecture personnelle du livre, Les Filles du Docteur March est un film à la fois atemporel et actuel où Jo March, alter ego fictif de l’auteur, repense à sa vie. Saoirse Ronan, Emma Watson, Florence Pugh et Eliza Scanlen campent les soeurs March, quatre jeunes filles bien décidées à vivre comme bon leur semble. Timothée Chalamet incarne leur voisin, Laurie, Laura Dern interprète Marmee et Meryl Streep, Tante March.

 

Mon avis:

Plusieurs fois adaptés au cinéma et à la télévision, le grand classique de Louisa May Alcott est remis en scène par la réalisatrice Greta Gervig, qui nous offre une nouvelle vision de l’histoire.

J’ai eu l’opportunité de voir le film en avant-première, ce vendredi soir, et autant dire que j’ai passé un bon moment. C’est avec grand plaisir que j’ai retrouvé les sœurs March: Meg, Jo, Amy et Beth, et sans oublier Laurie. On les suit dans leurs aventures qui savent nous faire sourire, rire ou nous émouvoir.

Le grand changement dans cette adaptation est le montage. En effet, on jongle entre deux époques, qui sont séparées de 7 ans. On commence ainsi l’histoire par la fin avec Beth, puis on remonte dans le temps, avec comme fil conducteur le parcours de Jo. Ce rythme est gardé pendant tout le film, ce qui le démarque bien des autres adaptations. Les péripéties de Jo sont ainsi bien mises en lumière, mais aussi et surtout son parcours en tant que femme dans une société qui ne leur est pas favorable. Bien que ce montage est très intéressant, je vous avouerais que des fois il m’a perdu. Il met arrivé de me demander deux fois, où on était dans l’histoire, au début, ou à la fin… Bon j’ai quand même vite retrouvé mon chemin !

Concernant l’interprétation des acteurs, ils ont su parfaitement donner vie à leurs personnages, mais c’est surtout Saoirse Ronan qui m’a impressionné. Bien que j’aime beaucoup Emma Watson, et que je ne pensais pas détourner mon regard de son personnage, finalement Saoirse Ronan a su me toucher. Elle a su redonner vie, excentricité au personnage de Jo, ce qui a rendu son combat de femme encore plus saisissant.

Bref, une très belle adaptation qui a su se démarquer des autres, des personnages charismatiques, et de superbes scènes qui vous feront passer un bon moment.

4,5 étoiles - film

 

Films

August Rush

51gAgD5AzAL._SY445_

Acteurs : Freddie Highmore, Keri Russell, Jonathan Rhys-Meyers, Robin Williams
Réalisateur : Kirsten Sheridan
Audio : Français, Anglais
Durée : 109 minutes
Genre: Drame, Romance, Musical
Lien Amazon

 

L’histoire:

Peu importe qu’il ait grandi dans un orphelinat : August Rush est persuadé que ses parents n’ont jamais voulu l’abandonner. Le jour où il découvre son talent inné pour la musique, August y voit même le moyen de retrouver ceux qui l’ont mis au monde : il est sûr que ses parents, s’ils entendent la symphonie qu’il a composée pour eux, sauront le reconnaître au travers de sa musique…

 

Mon avis:

Même si ce film est sorti il y a plus de 10 ans, c’est toujours avec autant de plaisir et d’émerveillement que je le regarde. Le jeune Evans Taylor, interprété par Freddie Highmore que l’on retrouve en ce moment dans la série Good Doctor, nous ouvre les portes de son monde, bercé par les mélodies qui l’entourent. Chaque élément, le bruit des feuilles, l’eau qui ruisselle, le vent qui s’infiltre… éveillent en lui une vraie symphonie. Mais ce jeune enfant est surtout à la recherche de ses parents, et il espère que la musique les amènera à lui.

Ce film est tout en douceur, en émotion et en poésie. Il nous pousse à nous poser, à ressentir les choses les plus simples, et à faire communion avec ce qui nous entoure. Dès sa sortie, j’ai tout de suite était happé par son univers, et même encore maintenant il a cet effet sur moi. Les mots et les notes nous parlent. J’adore ces moments, où l’on entend Evans qui ouvre son cœur, et partage ses ressentiments sur la musique. On part à l’aventure avec ce petit homme qui n’est pas au bout de ses surprises. Comme lui, on espère que son rêve va se réaliser, et que ses parents vont entendre son appel grâce à la musique.

Keri Russell est tout aussi convaincante dans le rôle de la violoncelliste Lyla Novacek, que Jonathan Rhys-Meyers en rocker, alias Louis Connelly. Et que dire de Robin Williams, je suis juste fan.

La bande originale est aussi d’une grande qualité. On n’entend pas seulement les notes, mais grâce aux jeux de caméra on sent.

Comme vous l’avez compris, un vrai coup de cœur, dont je ne me lasse aucunement.

 

La musique est partout, il suffit d’écouter !

 

5 étoiles

Films

Colette

5667607

Acteurs : Keira Knightley, Dominic West, Eleanor Tomlinson, Denise Gough, Fiona Shaw
Réalisateur : Wash Westmoreland
Audio : Français, Anglais
Durée : 112 minutes
Genre: Historique, Biopic

 

L’histoire:

1893. Malgré leurs quatorze ans d’écart, Gabrielle Sidonie Colette, jeune fille à l’esprit rebelle, épouse Willy, écrivain aussi égocentrique que séducteur. Grâce à ses relations, elle découvre le milieu artistique parisien qui stimule sa propre créativité. Sachant repérer les talents mieux que quiconque, Willy autorise Colette à écrire – à condition qu’il signe ses romans à sa place. Suite au triomphe de la série des Claudine, il ne tarde d’ailleurs pas à devenir célèbre. Pourtant, tandis que les infidélités de Willy pèsent sur le couple, Colette souffre de plus en plus de ne pas être reconnue pour son œuvre…

 

Mon avis:

Ce film biographique met en lumière les débuts de la romancière française, de la petite fille de campagne, à son mariage tumultueux avec Henry Gauthier-Villars ou « Willy », jusqu’à son émancipation en tant que femme et féministe.

On suit ainsi les premiers pas de Sidonie-Gabrielle Colette, qui pour aider son mari écrivain en manque d’inspiration, rédige le tout premier Claudine. Son nom n’apparaît pas sur les ouvrages, et c’est son mari qui en retire toute la gloire. Petit à petit, une prise de conscience va naître dans l’esprit de la jeune femme, en quête de liberté.

Comme à son habitude,  Keira Knightley qui interprète Colette, est éblouissante dans son rôle. On la découvre en petite paysanne, qui devient très vite une femme avant-gardiste. Même si la trame du film est assez longue, et que l’on se doute que la romancière va finir par se rebeller, c’est avec beaucoup d’attention qu’on reste captivé par l’histoire, en se demander comment cela va arriver et quand. On y découvre aussi ses liens charnels avec les femmes, même si Eleanor Tomlinson alias Georgie, ne m’a pas totalement convaincue dans son rôle. J’étais tout de même contente de la voir, comme Fiona Shaw qui interprète ici la mère de Colette, mais plus connue dans son rôle de Petunia Dursley, la tante de Harry Potter. Quant à Dominic West, il remplit très bien le rôle de Willy, en businessman cynique.

En bref, ce film rend un bel hommage à cette grande dame de la littérature française du XXe siècle.

 

4 étoiles - film

Films, Littérature irlandaise (Irlande)

Le Fantôme de Canterville (1996)

Le Fantôme de Canterville (1996)

Acteurs : Patrick Stewart, Neve Campbell, Joan Sims, Donald Sinden, Cherie Lunghi, Edward Wiley, Leslie Phillips, Daniel Betts
Réalisateurs : Sydney Macartney
Audio : Français, Anglais
Durée : 92 minutes
Genre: Jeunesse, Fantastique

 

L’histoire:

L’ambassadeur américain voyage en Angleterre avec sa famille et s’installe dans un chateau hanté. Lord Canterville, l’ancien propriétaire des lieux, prévient Mr Otis que le fantôme de Sir Simon hante le château depuis qu’il a tué sa femme Eleonore il y a quelques siècles. Mr Otis fait fi des avertissements et de cette histoire de fantôme à laquelle il ne croit pas. Ce sera à ses dépens…

 

Mon avis:

Une adaptation qui rend hommage au texte d’Oscar Wilde. Une belle découverte en ce moment accessible sur Netflix. J’aime particulièrement le rôle de Patrick Stewart en fantôme de Canterville, alias Sir Simon de Canterville.

Un bon film pour passer un bon moment, et à découvrir en famille.

 

4 étoiles - film

Films

The Greatest Showman

3862832

Studio : Twentieth Century Fox France
Acteurs : Hugh Jackman, Zac Efron, Michelle Williams, Rebecca Ferguson, Zendaya
Réalisateurs : Michael Gracey
Audio : Anglais, Français
Durée : 104 minutes
Sortie : 30 mai 2018
Genre: Musical
Lien Amazon

 

Synopsis:

The Greatest Showman célèbre la naissance du show-business et l’émerveillement que l’on éprouve lorsque les rêves deviennent réalité. Inspirée par l’ambition et l’imagination de P.T Barnum, voici l’histoire d’un visionnaire parti de rien qui a créé un spectacle devenu un phénomène planétaire.

6db465147a1ef92ba0811a4d11304344

 

Mon avis:

Librement inspiré de la vie du célèbre P. T Barnum, « The Greatest Showman » est une comédie musicale intéressante à voir. Ce n’est pas mon genre de prédilection, mais la curiosité et les bons échos m’ont poussé à aller le voir. Il est vrai qu’après le succès de La la land, ce genre se développe.

Phineas T. B est un grand rêveur, à la recherche constante de la gloire et de la reconnaissance dont il a été privé. Le film commence très vite, et ne prend pas de temps. C’est exactement le caractère de Phineas. Des projets pleins en tête, il souhaite les réaliser au plus vite, et montrer à tous que c’est possible. Il épouse ainsi la femme dont il est amoureux depuis enfant. Il ouvre avec elle et leurs deux filles un musée de cire. Mais il n’a pas le succès escompté. Il décide d’aller plus loin, en montant un spectacle qui lui permettra de réaliser son rêve. Mais dans sa quête, tout n’est pas tout rose…

C’est surtout Hugh Jackman qui m’a impressionné dans ce film. Il est lumineux et on le voit investi dans son personnage. Il respire la joie de vivre, et nous la transmet. Sa scène d’introduction en impose. Concernant les autres acteurs, j’ai toujours autant de mal avec Zac Efron, sa romance ne m’a pas convaincue une nouvelle fois. Mais autant reconnaître qu’il a fait des progrès, surtout quand on le voit avec Hugh Jackman. Je pense notamment à la scène du bar, où ils sont en duo et où il s’en sort bien. Enfin, il ne faut pas oublier les très beaux tableaux riches en couleurs qui se succèdent, avec de splendides décors que nous offrent ce film.

3 étoiles

Films, Littérature anglaise (Angleterre)

Le goût du sang

4e0afb3d73fc4

Studio : M6 Vidéo
Acteurs : Agnes Bruckner, Hugh Dancy, Olivier Martinez, Katja Riemann, Bryan Dick
Réalisateurs : Katja von Garnier
Audio : Anglais, Français
Durée : 94 minutes
Sortie : 2 Avril 2013
Genre: Romance, Fantastique
Lien Amazon

 

L’histoire:

Une jeune et jolie jeune femme, Viviane, tente de protéger son secret tout en vivant une vie normale… Mais tout se complique lorsque la jeune femme, à moitié loup-garou, tombe amoureuse d’un humain. Viviane doit alors choisir entre l’amour qu’elle porte à sa famille et à son petit ami et sa condition de loup-garou.

le-gout-du-sangnehjbihmqt62li_1_1

 

Mon avis:

Ce film est inspiré du roman d’Annette Curtis Klause, Sang et chocolat.  Il est sorti au cinéma en 2007, bien avant l’air de Twilight, dont le premier film date de 2009.

On fait la connaissance de Viviane, une jeune américaine qui a perdu sa famille lorsqu’elle était enfant. Elle est recueillie par sa tante en Roumanie, et habite avec ses semblables, les loups-garous, à Bucarest. Elle devra faire désormais partie de la meute. Depuis 5000 ans, les loups-garous vivent parmi nous, mais il en reste qu’une petite communauté. Ils ont été éliminés dans la plupart des pays.
Lors d’une sortie dans une église qui lui est chère, Viviane rencontre Aiden, un humain qui travaille sur un roman graphique autour des loups-garous. Il est venu à Bucarest pour connaitre les légendes sur le peuple de lycanthrope.  Très vite, ils seront liés l’un à l’autre, mais la famille de Viviane ne voit pas ça d’un bon œil.

Notre couple, Viviane et Aiden, sont comme Roméo et Juliette dans cette histoire, avec comme vous l’avez compris, une touche de fantastique. Viviane est attachante, ainsi que son partenaire. Il forme un joli couple, on croit de suite en leur histoire.

J’ai aussi bien aimé les effets spéciaux, pour la transformation en loup qui parait comme poétique. Comme je le disais plus haut, ce film est sorti bien avant Twilight, et il n’a pas eu les mêmes moyens de réalisations. Il s’en sort tout de même très bien.

Bien que l’atmosphère est assez sombre, la fin apporte une touche d’espoir, et une nouvelle note poétique. Notre vie n’appartient qu’à nous. On peut nous conseiller, mais pas nous imposer des choses.

Un film à découvrir pour passer un bon moment !

3,5 étoiles

Films, Littérature américaine (Etats-Unis)

Orgueil et préjugés et zombies

 

141875

Studio : AB Vidéo
Acteurs : Lily James, Sam Riley, Lena Headey, Matt Smith, Bella Heathcote, Douglas Booth
Réalisateurs : Burr Steers
Audio : Anglais, Français
Durée : 104 minutes
Sortie DVD : 29 Mars 2017
Genre: Comédie, Romance, Horreur-Épouvante
Lien Amazon

 

L’histoire:

Angleterre, début du XIXe siècle. Alors que le pays est en proie à une invasion de morts-vivants, Elisabeth Bennet et ces quatre soeurs, expertes en arts martiaux, doivent trouver des époux convenables, tout en combattant les zombies. Lorsque les riches célibataires Bingley et son ami, le colonel Darcy, viennent séjourner dans le manoir voisin, Mme Bennet y voit une aubaine et s’empresse de leur présenter ses filles.

 

Mon avis:

Autant dire que j’étais déjà très sceptique à la sortie du livre de Seth Grahame-Smith que je n’ai pas lu, mais aussi du film ensuite. Mais bon, je me suis quand-même décidée à regarder cette parodie par pure curiosité.

L’histoire commence en Angleterre, au début du XIXème siècle, alors que le pays doit faire face à une invasion de zombie. On retrouve la famille Bennet avec leurs cinq filles : Jane, Elizabeth, Kitty, Lydia et Marie. Leur père est fière que ses filles savent se défendre contre les zombies, et qu’elles sont devenues des expertes en arts martiaux, grâce à une formation en Chine. Leur mère par contre ne pense qu’à leurs trouver un bon parti. Alors qu’elles sont invitées à une soirée, Jane fait la connaissance de Charles Bingley, dont elle tombe sous le charme. Elizabeth rencontre elle aussi le Colonel Fitzwilliam Darcy. Un être froid et haut de sa personne qui laisse Elizabeth indifférente, contrairement à lui qui éprouve une certaine curiosité pour cette jeune femme.

On retrouve ainsi la même trame que le roman de Jane Austen, avec la note de fantastique en plus. Le casting est intéressant, on retrouve par exemple Lily James de « Downton Abbey », Douglas Booth, que l’on peut voir dans « De Grandes Espérances », ou encore Matt Smith de « Doctor Who ». Le duo Lizzie et Darcy fonctionnent très bien. Et Mr Collins est hilarant. Le scénario est pour le moins original, et je me suis même surprise à rigoler. Je resterais tout de même mitigée à cause de certaines scènes qui ne m’ont pas convaincues. La déclaration de Darcy à Lizzie tout en combattant, est quelque peu ridicule…

2,5 étoiles