Littérature française (France), Livres, Romance, Romance historique

Passions Londoniennes, tome 1 : Alexander de Aurélie Depraz

Passions Londoniennes, tome 1 : Alexander de Aurélie Depraz

Éditeur : Autoédité
Pages : 264 pages
Parution : 28 Février 2020
Tome : 01/03
Format: Broché
Genre: Romance, Historique
Lien Amazon

 

L’histoire:

Londres, 1819
Le comte d’Ashford est perplexe. Ennuyé… et furieux. En mourant, le colonel Shaheedan l’a investi d’une mission… dont il se serait bien passé ! Bon sang, il a bien autre chose à faire que de jouer les dames marieuses !
En plus, il déteste les débutantes ; et avec elles, tout ce qui a trait, de près ou de loin, à l’idée même du mariage. Seigneur, pourquoi fallait-il donc que cela tombe sur lui ? Lui, jouisseur, séducteur, célibataire endurci, qui n’aime rien tant que cumuler les conquêtes et bambocher gaiement ?
D’autant que ni les femmes de sa famille, ni ses deux meilleurs amis, ni l’intéressée elle-même… ne semblent décidés à lui faciliter la tâche. Et que, s’il n’y prend garde, cette mission de confiance pourrait fort bien se retourner contre lui… venir saboter jusqu’aux fondements mêmes de son existence… et jusqu’à ses convictions les plus solides…
Alexander : quand sentiments, principes, idéaux et attirances entrent en conflit… au temps des unions de convenance.

 

Mon avis:

Le premier tome de cette nouvelle trilogie nous emmène en pleine saison londonienne, à l’époque de la régence. Alexander Hemsworth, héritier du titre familial, ancien combattant et libertin notoire, est contraint de retourner chez lui en Angleterre après la réception d’un étrange courrier. Son grand ami le Colonel Shaheedan avec qui il a combattu, est décédé. Avant de mourir, il lui a écrit un courrier qui va bouleverser son quotidien. Grand coureur de jupon et célibataire endurcit, il se voit confier à son plus grand désarroi, la fille de ce dernier, Jade. Il devra devenir son tuteur, et l’aider pour sa première saison londonienne. Lui qui évite les bals, les grandes fêtes, afin de se soustraire à un mariage arrangé, le voilà bien embêté. Et la rencontre avec cette dernière ne va pas arranger son sort !

Cette lecture est à nouveau pour moi un coup de cœur. Alexander, comme ces deux comparses, est un personnage qui tient à sa liberté, et ne veut en aucun cas avoir la corde au cou. Voilà comment il voit le mariage. Après un passé militaire qu’il l’a touché, tout comme son compagnon James, il tient plus que tout à son indépendance, et fait tout pour éviter ses dames marieuses. Grand voyageur, il tient surement ça des origines de sa famille: des pirates et des corsaires, il aime s’amuser et prendre du plaisir en bonne compagnie. Sa réputation n’est plus à faire, au grand désespoir de sa sœur aînée et de sa grand-mère qui ne cherchent qu’à le voir épouser quelqu’un, pour perpétuer la lignée des Hemsworth. Alors quand tout le monde apprend qu’il va devoir s’occuper d’une jeune débutante, ils tombent tous des nus, lui le premier. Alexander tient à son quotidien, et ne veut pas que ça change. Mais disons que Jade n’est pas une jeune lady comme les autres. Ayant grandi sans ses parents, au cœur de la campagne, elle a certes reçu toute l’éducation qu’une lady doit avoir, mais on lui a autorisée aussi plus de choses. Au courant des dernières actualités, elle s’intéresse aussi bien aux nouvelles technologies, qu’à ce qui se passe dans le monde, et souhaite plus que tout voyager et en découvrir encore et toujours plus. Elle ne fera que surprendre son tuteur par sa franchise, sa joie de vivre et sa fraîcheur. Dès les premiers instants, elle est sous le charme, et elle ne le laisse pas non plus indifférent. Mais il se dit qu’il n’est pas l’homme qu’il lui faut, et ne cesse de chercher des excuses pour la fuir.

La romance entre nos personnages principaux évoluent tout en douceur. On rigole aussi beaucoup grâce à sa grand-mère qui sait bien remettre son petit-fils à sa place, et sa sœur aînée quelque peu agaçante à vouloir tout régenter. Mais il est vrai que j’aurais voulu en savoir plus sur sa sœur jumelle, Clémentine, qui n’intervient finalement qu’en seconde partie de roman, mais qui est là dès le début pour assurer la réputation de Jade au sein du foyer, et qui est très proche d’Alexander. Quant à ses deux comparses, on apprendra à les connaitre pour notre plus grand plaisir, dans les deux numéros suivants ! Sinon, comme à son habitude, l’auteure nous gâte d’éléments historiques. On en apprend un peu sur les traités signés avec les guerres napoléoniennes, les colonies, et pour mon plus grand bonheur la piraterie.

En résumé, une très belle romance historique qui nous offre un moment de bien-être et de joie de vivre. Vivement la suite !

 

note 5 étoiles

5 réflexions au sujet de “Passions Londoniennes, tome 1 : Alexander de Aurélie Depraz”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s