Littérature française (France), Livres, Romance, Romance historique

L’Ecossaise d’Inverness de Aurélie Depraz

Éditeur : Autoédité
Pages : 313 pages
Parution : 6 Octobre 2022
Tome : 03/03
Format: Broché
Genre: Romance, Historique
Lien Amazon

 

L’histoire:

Écosse, 1375
Josh Cunningham, héritier du duc d’York, n’a jamais été favorable à l’union de sa jeune sœur avec Duncan MacDougall, l’un des plus puissants seigneurs des Hautes Terres écossaises. Pourtant, lorsque, contre son gré, il l’escorte jusqu’à Inverness pour satisfaire aux exigences royales, c’est pour se retrouver confronté à un dilemme bien plus insoluble encore que celui de devoir donner Bella à un vieil homme fourbe et brutal.
Car, bien qu’il eût depuis longtemps appris à se méfier des Écossais, Josh ne s’attendait certes pas à cet étonnant marché que lui propose le perfide Highlander dès son arrivée dans le Nord… ni à cet ensemble brumeux de circonstances qui semblent entourer tant le château d’Urquhart que les membres de la famille du seigneur de Moray…
Josh saura-t-il percer les secrets du clan MacDougall… et en particulier de la (très troublante) fille unique de Duncan, Séréna ?
L’Écossaise d’Inverness : quand amour, devoir, honneur et trahison se rencontrent au cœur des Highlands du Nord, au lendemain des guerres d’indépendance écossaises.
Ce roman s’inscrit dans la série Sasunnachs & Highlanders. Il peut être lu indépendamment ou en complément des deux premiers tomes, Pour l’amour d’une Sasunnach et Un Highlander pour un autre.

 

Mon avis:

Pour ce troisième et dernier tome de la trilogie écossaise « Sasunnachs & Highlanders », nous rentrons directement dans le sujet. Afin d’apaiser les tensions entre l’Angleterre et l’Ecosse, Isabella Cunningham est offerte en mariage à Duncan MacDougall. Et c’est son frère, Josh Cunningham, qui se charge d’escorter sa jeune sœur jusqu’en Ecosse. Un voyage qui se passe son encombre, mais l’accueil sur les terres du clan MacDougall, va leur révéler des surprises…

Même si Isabella et Josh n’apprécient pas cette alliance, elle est importante pour maintenir la paix et a été décidée par la royauté. Après un accueil quelque peu bourru par le chef du clan, il est temps de rentrer dans le vif du sujet et de conclure ce mariage. Mais Duncan ne le voit pas de cette façon et a déjà une solution à proposer, sa soit disant fille Séréna. La déconvenue pour Josh est forte, et voilà les rôles inversés entre lui et sa sœur. D’autant plus que la jeune fille ne le laisse pas indifférent. Forte de caractère, magnant le tir à l’arc, elle a toujours du se débrouiller seule, sa mère étant morte à sa naissance et son père ne lui apportant aucune considération. Elle se doutait qu’un jour, il déciderait de son destin. Voilà son sort scellé.

Tout au long de notre lecture, nous retrouvons un certain nombre de détails historiques. D’évènements clés qui traitent de la France, de l’Angleterre et de l’Ecosse, nous apprenons beaucoup sur le contexte. De nombreuses descriptions sur les paysages et aussi les coutumes nous sont proposés, permettant de nous plonger au mieux dans l’intrigue. J’ai trouvé ces moments plus présents que dans les précédents tomes, peut-être pour appuyer sur le climat tendu entre les pays et manipulateur de Duncan MacDougall.

On s’attache très vite aux personnages, en particulier Séréna qui a vécue difficilement au sein de son fief. On retrouve aussi des personnages que l’on a rencontrés précédemment comme Aeden, qui apporte son soutien à la jeune fille.

Encore un très bon moment de lecture de passé avec le nouveau roman d’Aurélie Depraz. Hâte de te retrouver pour de nouvelles aventures livresques !

8 réflexions au sujet de “L’Ecossaise d’Inverness de Aurélie Depraz”

        1. J’aurai un badge autour du cou où il sera marqué « Charlotte » et « bénévole ». Une petite indication pour me trouver !

Laisser un commentaire