Littérature américaine (Etats-Unis), Livres

Les monologues du vagin de Eve Ensler

Éditeur : Denoël
Pages : 112 pages
Parution : 8 Septembre 2005
Tome : 01/01
Format: Poche
Genre: Théâtre
Lien Amazon

 

L’histoire:

“J’ai décidé de faire parler des femmes, de les faire parler de leur vagin, de faire des interviews de vagins… Et c’est devenu ces Monologues… Au début, ces femmes étaient un peu timides, elles avaient du mal à parler. Mais une fois lancées, on ne pouvait plus les arrêter. Les femmes adorent parler de leur vagin.”

Depuis leur parution aux Etats-Unis en 1998, Les Monologues du vagin ont déclenché un véritable phénomène culturel : rarement pièce de théâtre aura été jouée tant de fois, en tant de lieux différents, devant des publics si différents… Mais que sont donc ces Monologues dans lesquels toutes les femmes se reconnaissent ? Il s’agit ni plus ni moins de la célébration touchante et drôle du dernier des tabous : celui de la sexualité féminine. Malicieux et impertinent, tendre et subtil, le chef-d’œuvre d’Eve Ensler donne la parole aux femmes, à leurs fantasmes et craintes les plus intimes.

 

Mon avis:

Parler de sexualité féminine et du corps féminin reste un sujet tabou à tout âge et dans de nombreuses cultures. Une vingtaine de monologues nous livrent les témoignages de nombreuses femmes en donnant la parole à leurs vagins, leurs émotions et leurs histoires.

D’un texte à l’autre, on peut rigoler, être horrifié, être émue ou se reconnaitre. De la jeune femme qui découvre son corps, qui a ses premières règles, qui découvre comment se faire plaisir, qui a ses premières relations sexuelles… aux examens gynécologiques et à la mise au monde d’un premier enfant, il y a un certain nombre de témoignages qui nous parlent personnellement. Mais il y a aussi ceux qu’on ne souhaiterait ne jamais connaitre…  Les violences sexuelles et les mutilations génitales sont nombreuses. Aujourd’hui, les chiffres sont toujours aussi choquants (à lire ci-dessous).

Ces monologues sont certes courts, certains juste une page, mais des messages divers et variés sont passés. J’ai grandement apprécié cette lecture, qui a pu me révolter par moment. Entre humour, poésie, fait véridique, j’ai aimé le changement de style d’écriture que nous offre l’auteure. L’avant propos rédigé par Gloria Steinem est tout aussi intéressant.

Je ne peux que vous recommander cet ouvrage, qui nous livre un ode à la féminité, à la découverte du corps féminin, engagé et féministe. A mettre entre toutes les mains !

  • Quelques chiffres des violences sexuelles et mutilations génitales en 2021 en France 
  • 94 000 femmes majeures déclarent avoir été victimes de viols et/ou de tentatives de viol sur une année. Parmi elles, 62 000 déclarent avoir subi au moins un viol. 9 victimes sur 10 connaissent l’agresseur. (Source: INSEE)
  • 77 000 victimes mineures et majeures de violences sexuelles ont été enregistrées par les services de police et de gendarmerie en 2021 (plaintes, signalements, constatations transmis à l ’autorité judiciaire).
    Plus de la moitié (57 %) des victimes de violences sexuelles connues des forces de sécurité sont mineures. Parmi elles, 8 sur 10 sont des filles.
    Depuis 2017, le nombre de victimes de violences sexuelles (viols, agressions sexuelles
    et harcèlement sexuel sur personnes mineures et majeures) enregistrées sur une année
    par les forces de sécurité a doublé. (Source: Ministère de l’Intérieur)
  • 125 000 femmes adultes ont subi des mutilations sexuelles (Estimation des années 2010) Une loi a été votée le 11 décembre 2013 pour la condamnation pénale des mutilations sexuelles féminines en France et dans le monde. (Source: Santé Publique France)

2 réflexions au sujet de “Les monologues du vagin de Eve Ensler”

    1. Je t’avoue que j’ai acheté le livre en 2017. Il était temps que je le lise ! Je te le conseille

Laisser un commentaire