Bande dessinée, Livres

Lord Jeffrey, tome 1 : Le train de 16h54 de Hemberg et Hamo

couv73992051

Éditeur : Kennes
Pages : 64 pages
Parution : 30 Octobre 2019
Tome : 01/??
Format: Bande dessinée
Genre: Historique, Jeunesse

Lien Amazon

 

L’histoire:

Edimbourg, 1958. Cela fait maintenant quatre mois que David Archer, parti en voyage à Londres, a disparu. Pour Scotland Yard, tout porte à croire que l’homme a abandonné son épouse et son fils pour une femme plus jeune. En revanche, Jeffrey, 13 ans, est persuadé qu’il est arrivé quelque chose à son père. Il décide de mener sa propre enquête avec pour seul allié son chien Sherlock.

 

Mon avis:

Nous voilà plongé en 1958, en Ecosse, en pleine guerre froide. On fait la connaissance d’un jeune garçon Jeffrey. Voilà maintenant quelques mois que son père a disparu, et il apprend qu’on aurait classé l’affaire en « sans suite », et qu’en plus on suspecte son père de mener une double vie avec une autre femme. Jeffrey ni croit pas une seule seconde, et compte bien découvrir le fin mot de l’histoire.

Très vite on se laisse porter par cette aventure. Jeffrey est très touchant, ainsi que son chien Sherlock, qui porte bien son nom. Ce petit homme a toujours en tête, les derniers mots de son papa, et il se doute bien qu’il y a quelque chose derrière cette histoire. Notre aventurier décide alors d’enquêter sur cette disparition. L’intrigue est très bien amenée, et c’est avec plaisir qu’on tourne les pages. Le contexte historique dans lequel nous nous trouvons, ajoute une ambiance tendue, et intéressante pour cette enquête. C’est un plus pour cette histoire qui sait nous tenir en haleine. A la fin de ce premier tome, tout se bouscule, et j’ai hâte de découvrir la suite. Cette première partie aura réussi à me convaincre de continuer à suivre cet enfant au grand courage et force.

Du côté des dessins, ils sont assez simples et colorés. Les visages de nos personnages sont affectueux. Mais c’est surtout l’intrigue qui m’a le plus touché que les dessins.

Merci aux éditions Kennes pour cette lecture.

3,5 étoiles

Bande dessinée, Livres

Ninn, tome 1 : La ligne noire de Johan Pilet et Jean-Michel Darlot

Ninn, tome 1 : La ligne noire de Johan Pilet et Jean-Michel Darlot

Éditeur : Kennes
Pages : 64 pages
Parution : 2 Septembre 2015
Tome : 01/??
Format: Bande dessinée
Genre: Jeunesse

Lien Amazon

 

L’histoire:

Ninn a été découverte bébé dans le métro parisien par deux ouvriers. Aujourd’hui, elle a 11 ans et le métro est son univers. La jeune fille se pose mille questions sur ses origines et une sourde menace la traque sans répit.

 

Mon avis:

Ninn est une jeune fille qui connaît les moindres recoins du métro parisien. Et pour cause, elle y a été retrouvée par deux ouvriers, alors qu’elle n’était qu’un bébé. Ils se sont alors occupés d’elle comme de leur fille. Mais plus elle grandit, et plus elle se pose de plus en plus de questions sur ses origines… Un jour, lors d’une promenade, Ninn voit des papillons dans le métro et décide de les suivre. C’est là qu’elle se rend compte qu’un vieux monsieur les voit aussi. A partir de ce moment, bien d’autres aventures vont suivre…

L’histoire nous plonge dans un monde réel et le fantastique, où finalement ces deux univers se mêlent sans aucun problème. J’ai beaucoup appréciée cette héroïne charmante et pleine de vie. Une grande quête sur elle même l’attend. Il y a un petit quelque chose d’Alice au pays des merveilles dans cette très belle bande dessinée. Du côté des dessins, ils m’ont tout de suite impressionnés. Ils font vraiment corps avec l’histoire. Je suis curieuse de découvrir la suite.

 

4 étoiles

Bande dessinée, Livres

Dans la combi de Thomas Pesquet de Marion Montaigne

couv54472050

Éditeur : Dargaud
Pages : 208 pages
Parution : 24 Novembre 2017
Tome : 01/01
Format: Bande dessinée
Genre: Humoristique, Contemporain

Lien Amazon

 

L’histoire:

Le 2 juin 2017, le Français Thomas Pesquet, 38 ans, astronaute, rentrait sur Terre après avoir passé 6 mois dans la Station spatiale internationale. La réalisation d’un rêve d’enfant pour ce type hors-norme qui après avoir été sélectionné parmi 8413 candidats, suivit une formation intense pendant 7 ans, entre Cologne, Moscou, Houston et Baïkonour ? Dans cette bande dessinée de reportage, Marion Montaigne raconte avec humour ? sa marque de fabrique ? le parcours de ce héros depuis sa sélection, puis sa formation jusqu’à sa mission dans l’ISS et son retour sur Terre.

 

Mon avis:

Je pense qu’on connait tous Thomas Pesquet, l’astronaute français qui est allé plusieurs mois à bord de l’ISS, ou du moins entendu parlé. Ce roman graphique nous permet de découvrir toutes les étapes, et les nombres heures de préparation qu’il lui a fallu pour arriver jusque là. Et je vous rassure, pas besoin d’avoir de grandes connaissances scientifiques, Marion Montaigne a fait un super travail de vulgarisation scientifique, et avec humour.

Autant dire que cette bande dessinée est un véritable coup de cœur, on apprend plein de choses, on s’émerveille, et qu’est ce qu’on rigole. J’ai passé un pur moment de bonheur à découvrir l’entraînement intensif de Thomas Pesquet, pour pouvoir partir dans l’espace, et c’est très impressionnant. On apprend beaucoup de choses sur le métier d’astronaute, et toutes les étapes pour y arriver, mais aussi l’envers du décors.

Les illustrations sont très simples. Il est vrai que d’habitude je les aime beaucoup plus travaillées, mais je pense que ça m’aurait déconcentré de l’histoire, qui est plus que prenante, et on en redemande encore une fois l’ouvrage fermé. Du coup, je me dis que c’est un point positif, qu’elles soient légères. Le message fort étant à mon sens l’histoire, que des coups de crayons légers suffisent à la mettre en valeur, pas besoin d’en faire trop.

En tout cas, si vous ne connaissez pas, foncez ! Un moment de rigolade et d’apprentissage assuré !

 

5 étoiles

Bande dessinée, Livres

Le château des étoiles (revues), tome 12 : Les fils de l’étoile bleue de Alex Alice

gazette

Éditeur : Rue de Sèvres
Pages : 24 pages
Parution : 4 Juillet 2018
Tome : 12/15
Format: Album
Genre: Science-Fiction

Lien Amazon

 

L’histoire:

Gudden ayant pris le pouvoir des Martiaux, la princesse et Séraphin sont faits prisonniers. Elle représente la caste supérieure, des « Hauts Martiaux » celle-là même qu’il faut anéantir pour que Gudden règne en maître sur Mars et y exploite toute l’éthérite. Alors qu’elle est entre la vie et la mort, Séraphin décide de s’échapper avec la princesse pour que son peuple tente de la sauver. Ils réussissent à tromper la vigilance de leurs géôliers avec l’aide de Sophie et Hans. Gudden donne alors l’ordre d’attaquer les Hauts-Martiaux. Séraphin arrivera-t-il à temps ? Pourra-t-il déjouer les plans de Gudden et réconcilier les deux peuples opposés ?

 

Mon avis:

Après avoir parcouru une partie de la planète notre héros retrouve ses amis, qu’ils croyaient parti, et bien plus. C’est toute une civilisation qui s’ouvre à lui: celle des martiaux. Les tensions politiques suivent leurs cours sur Terre, et finalement cette planète n’est pas loin d’avoir le même genre de conflits…

Cette partie nous réserve beaucoup plus d’actions et de révélations que les précédentes. A vrai dire, je commençais un peu à décrocher, et là ma curiosité pour la suite des aventures, est à nouveau bien alimentée en question. L’intrigue nous offre beaucoup de réponses à nos questions, et nous en dévoile de nouvelles. On en est quand même à la douzième partie, je suis contente d’être ainsi à nouveau captivée par l’histoire. Notre petite équipe est toujours aussi attachante et intrépide. J’ai passé un bon moment en leur compagnie, et j’ai hâte de savoir la suite. Mais il va falloir attendre encore quelques mois…

4,5 étoiles

Bande dessinée, Livres

Blacksad, intégrale de Juan Diaz Canales et Juanjo Guarnido

couv26817885

Éditeur : Dargaud
Pages : 308 pages
Parution : 13 Novembre 2014
Tome : 01/01
Format: Bande dessinée
Genre: Policier, 
Suspense
Lien Amazon

 

L’histoire:

Voici une nouvelle qui ravira les aficionados de Blacksad : les cinq enquêtes du célèbre chat détective enfin disponibles en intégrale, avec une couverture originale.

Série culte en seulement quelques albums, Blacksad se fait rare, et cette première intégrale est donc un double événement. Sous une couverture originale, ce très bel ouvrage propose en bonus 24 pages de crayonnés, de recherches et de dessins inédits.

Une intégrale plus qu’attendue : l’occasion de se plonger de nouveau dans les sombres enquêtes de John Blacksad.

 

Mon avis:

Blacksad est l’intégrale de 5 bande dessinées, qui se veulent anthropomorphiques. En effet, les personnages sont représentés avec une morphologie humaine, mais disposant d’une tête animale. Notre héros, John Blacksad, est un chat noir au museau blanc, mais surtout un super détective qui n’hésite pas pour arriver à ses fins, d’utiliser des moyens peu conventionnels.

J’ai tout de suite accroché à ce John Blacksad, ce détective sombre et solitaire, souvent en marge de la loi et de la société. Derrière son côté noir, Blacksad, est super attachant. Les personnages qui l’accompagnent le sont tout aussi comme Weekly, une fouine journaliste. Même si l’histoire peut paraître simpliste de prime abord, des sujets forts sont aussi abordés, comme le racisme, l’arme nucléaire, la drogue… Ce n’est certes pas gai, mais je peux vous assurer qu’on rigole bien, grâce aux touches d’humour qui y sont ajoutées.

Côté dessin, les décors, les ambiances et les personnages sont de pures merveilles. Les traits sont très réussit, et nous retransmettent les émotions des scènes en cours. Et j’ai d’ailleurs très fortement apprécié de voir à la fin les esquisses préparatoires, une très belle surprise.

4,5 étoiles

 

Bande dessinée, Livres

Le château des étoiles (revues), tome 11 : La princesse évanouie de Alex Alice

la-princee-evanouie

Éditeur : Rue de Sèvres
Pages : 24 pages
Parution : 20 Juin 2018
Tome : 11/15
Format: Album
Genre: Science-Fiction

Lien Amazon

 

L’histoire:

Séraphin n’est pas tout à fait seul, il découvre une « princesse Martienne » blessée. Elle prendra des apparences plus ou moins monstrueuses dans l’esprit de Séraphin. Il décide tout de même de la secourir et de la ramener auprès de ses semblables. Sur leur trajet, ils croiseront les martiaux du désert, ces rebelles dirigés par Gudden. Comment en est-il arrivé là ? Son objectif sera de diviser pour mieux régner.

 

Mon avis:

Nous avons laissé notre pauvre Séraphin dans une bien mauvaise posture précédemment. Il vient d’apprendre une nouvelle importante sur son père, et en plus il se retrouve tout seul sur Mars. Enfin pas si seul que ça…

On poursuit ainsi en compagnie de Séraphin l’exploration de la planète Mars. Il est vrai qu’au départ, je me suis demandée si ce n’était pas des hallucinations, qu’avez à faire Séraphin, mais apparemment non. Le jeune homme fait ainsi rencontre, comme le titre de la gazette nous l’annonce, d’une princesse martienne. Mais c’est surtout les paysages de la planète Mars qu’on va découvrir, pour notre plus grand plaisir. On se laisse emmener dans cette mystérieuse aventure, avec quelques craintes comme notre héros. C’est aussi le moment pour lui de faire un peu le point, sur comment il en est arrivé là. Mais bien sûr, la conclusion de cette gazette nous amène un rebondissement.

3 étoiles

Bande dessinée, Livres

Le château des étoiles (revues), tome 10 : Les prisonniers de Mars de Alex Alice

couv53295689

Éditeur : Rue de Sèvres
Pages : 20 pages
Parution : 23 Mai 2018
Tome : 10/15
Format: Album
Genre: Science-Fiction

Lien Amazon

 

L’histoire:

Séraphin, Sophie, Hanz, Gudden et Loïc se posent sur le sol de Mars. Une fois qu’ils ont vérifié que l’air était respirable Séraphin et Sophie partent explorer la planète contre l’avis de Gudden. Séraphin et Sophie après quelques péripéties découvrent dans une grotte le carnet d’un scientifique, pensant qu’il s’agit de celui du père de Séraphin. Gudden part à leur recherche et demande à Hanz et Loïc de surveiller l’Ethernef. Il les retrouve, s’ensuit une altercation, durant laquelle Séraphin s’évanouit. Sur le chemin du retour vers l’Ethernef, le trio est pris d’hallucinations. Il y a sur cette planète, une force qui manipule leurs esprits. Séraphin se réveille enfin, il est seul. Où est l’Ethernef, que sont devenus ses amis ?

 

Mon avis:

C’est parti pour une nouvelle aventure, et cette fois c’est sur la planète rouge qu’on retrouve notre petite troupe. On alterne avec eux, entre un climat politique de plus en plus tendu, et des escapades sur Mars. Quelques rebondissements et surprises nous attendent, et de nouvelles questions.

L’intrigue est toujours bien rythmée, même si j’avoue commencer un peu à me perdre. Mais c’est toujours avec grand plaisir que je me plonge dans ces gazettes qui ont beaucoup de charme. Cet univers m’a tout de suite passionné, et continu encore. Et c’est avec de nouvelles découvertes et de nouveau danger que la quête continuent. Les mystère du monde lointain attirent beaucoup, et pas que des gens honnêtes. Nos petits aventuriers vont devoir à nouveau redoubler de courage, face à ce qui les attendent. Et ils ne viennent pas que du monde humain… J’ai d’ailleurs très hâte d’enchaîner avec la suite ! Du côté des illustrations, ce sont toujours de pures merveilles.

3 étoiles

Bande dessinée, Livres

Les carnets de Cerise et Valentin de Joris Chamblain et Aurélie Neyret

couv4742390

Éditeur : Soleil
Pages : 60 pages
Parution : 21 Novembre 2018
Tome : 01/01
Format: Bande dessinée
Genre: Jeunesse

Lien Amazon

 

L’histoire:

Premier album spin-off des Carnets de Cerise, Les Carnets de Cerise et Valentin propose une histoire à deux niveaux de lecture autour de la peur de l’inconnu.

Valentin – tout comme Cerise, sa maman et le papa de Valentin – s’apprête à partir pour un long voyage autour du monde. Mais il n’a que sept ans et ce voyage lui fait un peu peur.
Pour tenter d’apaiser cette angoisse, Cerise et lui ont imaginé une histoire d’extraterrestres : dans la nuit du 18 août, Toloh-Tim a atterri dans le jardin. Il veut fuir une mission spéciale qu’il devait accomplir. Mais laquelle ? C’est ce que les agents spéciaux Cerise et Valentin devront découvrir.

 

Mon avis:

Je suis contente d’avoir pu retrouver Cerise, avec cet hors série de la collection. Ses aventures m’ont marqué, et j’en garde de très bon souvenir.

Comme le titre l’annonce, Valentin, son petit frère, entre en scène. Pour cette nouvelle aventure, c’est tout un travail autour des peurs qui va nous être présenté. Un long voyage attend ce petit garçon, et il est angoissé. En effet, la mère de Cerise et son papa projette de faire un tour du monde. Ce petit garçon de 7 ans, a peur que son quotidien et ses habitudes en soient totalement bouleversés. Bien sûr notre super aventurière, Cerise entre en action pour aider son petit frère. Une super histoire est ainsi construite autour de l’espace et des aliens. La mission de Cerise est d’aider Valentin, au travers de cette nouvelle enquête, et de le rassurer.

Comme d’habitude nous sommes happé par cette nouvelle histoire. Les illustrations sont toujours aussi magnifiques. J’ai apprécié qu’il ait plus de petits carnets et dessins d’enfants, puisque là c’est Valentin, 7 ans, que l’on aide. On passe aussi de bons moments à rigoler, et on ne voit pas le temps passer. Au travers de cette histoire d’extraterrestre, on voit le pouvoir de l’imaginaire, sur les peurs. Réfugié dans ce petit monde, c’est beaucoup plus simple pour Valentin de se livrer, et de comprendre ce qui l’entoure.   Même si l’ambiance était un peu différente des autres, ce n’est pas la suite de la saga, mais bien un hors série, j’ai apprécié ma lecture. Les parallèles qui sont fait entre monde réel et fictifs sont très intéressants et touchants. Encore une mission de plus de réussie pour notre super Cerise !

4 étoiles