Littérature française (France), Livres, Romance, Romance historique

L’Ecossaise d’Inverness de Aurélie Depraz

Éditeur : Autoédité
Pages : 313 pages
Parution : 6 Octobre 2022
Tome : 03/03
Format: Broché
Genre: Romance, Historique
Lien Amazon

 

L’histoire:

Écosse, 1375
Josh Cunningham, héritier du duc d’York, n’a jamais été favorable à l’union de sa jeune sœur avec Duncan MacDougall, l’un des plus puissants seigneurs des Hautes Terres écossaises. Pourtant, lorsque, contre son gré, il l’escorte jusqu’à Inverness pour satisfaire aux exigences royales, c’est pour se retrouver confronté à un dilemme bien plus insoluble encore que celui de devoir donner Bella à un vieil homme fourbe et brutal.
Car, bien qu’il eût depuis longtemps appris à se méfier des Écossais, Josh ne s’attendait certes pas à cet étonnant marché que lui propose le perfide Highlander dès son arrivée dans le Nord… ni à cet ensemble brumeux de circonstances qui semblent entourer tant le château d’Urquhart que les membres de la famille du seigneur de Moray…
Josh saura-t-il percer les secrets du clan MacDougall… et en particulier de la (très troublante) fille unique de Duncan, Séréna ?
L’Écossaise d’Inverness : quand amour, devoir, honneur et trahison se rencontrent au cœur des Highlands du Nord, au lendemain des guerres d’indépendance écossaises.
Ce roman s’inscrit dans la série Sasunnachs & Highlanders. Il peut être lu indépendamment ou en complément des deux premiers tomes, Pour l’amour d’une Sasunnach et Un Highlander pour un autre.

 

Mon avis:

Pour ce troisième et dernier tome de la trilogie écossaise « Sasunnachs & Highlanders », nous rentrons directement dans le sujet. Afin d’apaiser les tensions entre l’Angleterre et l’Ecosse, Isabella Cunningham est offerte en mariage à Duncan MacDougall. Et c’est son frère, Josh Cunningham, qui se charge d’escorter sa jeune sœur jusqu’en Ecosse. Un voyage qui se passe son encombre, mais l’accueil sur les terres du clan MacDougall, va leur révéler des surprises…

Même si Isabella et Josh n’apprécient pas cette alliance, elle est importante pour maintenir la paix et a été décidée par la royauté. Après un accueil quelque peu bourru par le chef du clan, il est temps de rentrer dans le vif du sujet et de conclure ce mariage. Mais Duncan ne le voit pas de cette façon et a déjà une solution à proposer, sa soit disant fille Séréna. La déconvenue pour Josh est forte, et voilà les rôles inversés entre lui et sa sœur. D’autant plus que la jeune fille ne le laisse pas indifférent. Forte de caractère, magnant le tir à l’arc, elle a toujours du se débrouiller seule, sa mère étant morte à sa naissance et son père ne lui apportant aucune considération. Elle se doutait qu’un jour, il déciderait de son destin. Voilà son sort scellé.

Tout au long de notre lecture, nous retrouvons un certain nombre de détails historiques. D’évènements clés qui traitent de la France, de l’Angleterre et de l’Ecosse, nous apprenons beaucoup sur le contexte. De nombreuses descriptions sur les paysages et aussi les coutumes nous sont proposés, permettant de nous plonger au mieux dans l’intrigue. J’ai trouvé ces moments plus présents que dans les précédents tomes, peut-être pour appuyer sur le climat tendu entre les pays et manipulateur de Duncan MacDougall.

On s’attache très vite aux personnages, en particulier Séréna qui a vécue difficilement au sein de son fief. On retrouve aussi des personnages que l’on a rencontrés précédemment comme Aeden, qui apporte son soutien à la jeune fille.

Encore un très bon moment de lecture de passé avec le nouveau roman d’Aurélie Depraz. Hâte de te retrouver pour de nouvelles aventures livresques !

Bande dessinée, Littérature américaine (Etats-Unis), Livres

La fille maudite du capitaine pirate, tome 2 de Jeremy A. Bastian

Éditeur : La Cerise
Pages : 72 pages
Parution : 8 Septembre 2016
Tome : 02/04
Format: Album
Genre: Historique, Fantastique
Lien Amazon

 

L’histoire:

La Fille Maudite du Capitaine Pirate poursuit sa quête labyrinthique à la recherche de son père, un capitaine pirate des obscures mers d’Omerta, dont elle n’a jamais connu le nom ni le visage. Voici enfin le second volet de l’œuvre monumentale de Jeremy Bastian, sans équivalent dans la bande dessinée moderne. Empruntant aussi bien à Gustave Doré, Jerome Bosch ou Alfred Durer, les enluminures de Jeremy Bastian nous ouvrent les portes d’une constellation d’arrière-mondes imaginaires.

 

Mon avis:

Quel plaisir de retrouver la fille maudite du capitaine pirate, qui était en mauvaise posture à la fin du premier tome, dans sa quête pour retrouver son père.

Bien entendu, le récit reprend là où il s’était arrêté en mer d’Omerta. Grâce à ses amis, Poivre d’As, le perroquet, et Halek et Haftu, les espadons en cuirasse, la jeune fille est secourue et prête pour de nouvelles aventures et péripéties. Scènes d’action et passages rigolos se mêlent, comme lorsqu’un capitaine qui a visiblement bu trop de rhum, se trompent entre les mots gruyères et cuillères ou pires tartes, pires rattes et pirates. Le fou rire est garantie. Et aussi ces scènes de combat où même le texte change d’orientation pour devenir vertical ou autre.

La mise en page et les dessins m’avaient déjà des plus impressionnés dans la première partie. Et c’est toujours le cas aujourd’hui. On passe au temps de temps à lire l’intrigue, qu’à regarder les illustrations sublimes.

Petite précision, on passe quand même d’un ouvrage pour le premier tome de 124 pages avec trois chapitres, à un ouvrage de 55 pages avec un seul chapitre… Surprenant… Si c’est pour que l’auteur illustrateur soigne aussi bien ces tomes suivants, je dis oui ! Ils nous offrent un travail de précision, que l’on peut scruter encore et encore, et découvrir de nouveaux détails. Encore une fois, bravo l’artiste !

En tout cas, j’ai hâte de lire le tome 3 qui justement m’attend dans ma PAL.

Actu Period Drama, RDV du Blog

Actu Period Drama #31 Les sorties de films historiques et séries historiques

actu period drama

.

The Lost King

Réalisé par Stephen Frears, ce film s’inspire de l’histoire vraie de Philippa Langley (interprétée par Sally Hawkins), qui a entrepris des recherches pour retrouver les restes du roi Richard III (interprété par Harry Lloyd). La sortie est prévue le 7 octobre en Angleterre, nous n’avons pas encore de date pour la France.

 

The Serpent Queen

D’après le roman « Catherine de Medici: Renaissance Queen of France » de l’écrivaine Leonie Frieda, cette mini-série en 6 épisodes est actuellement disponible sur Starz.

Synopsis : Considérée comme une immigrante ordinaire, Catherine de Médicis, alors adolescente orpheline, est mariée à la cour française du XVIème siècle pour apporter une fortune en dot et produire de nombreux héritiers. Mais elle va rapidement découvrir que son mari est amoureux d’une femme plus âgée, que sa dot n’est pas payée et qu’elle est dans l’impossibilité de concevoir un enfant. Pourtant, ne comptant que sur son intelligence et sa détermination, elle parvient à maintenir son mariage à flot et à maîtriser, mieux que quiconque, le sport sanguinaire qu’est la monarchie durant 50 ans.

 

Marie-Antoinette

Nouveau biopic signé Canal+, la série comportera 8 épisodes et sera diffusée courant octobre. Dans les rôles titres, on retrouve Emilia Schüle (Berlin 59) en Marie-Antoinette, et Louis Cunningham (Bridgerton) en Louis XVI.

Synopsis : Marie-Antoinette est âgée d’à peine 14 ans quand elle quitte l’Autriche et sa mère pour épouser le dauphin en France. C’est encore une jeune enfant têtue et dissipée qui doit se plier aux règles françaises, nombreuses et compliquées. La jeune princesse souffre rapidement de ne pouvoir vivre sa vie comme elle l’entend. Elle est constamment sous pression pour perpétuer la lignée des Bourbons. Une mission plus compliquée que prévue : même si la relation entre Marie-Antoinette et Louis XVI s’améliore au fil du temps, sept années leur seront nécessaires pour consommer leur mariage…

 

L’Impératrice (The Empress)

Disponible dès le 29 septembre sur Netflix, cette mini-série de 6 épisodes proposera une nouvelle vision du parcours la célèbre impératrice d’Autriche, Sissi incarné par Devrim Lingnau.

Résumé: Quand la rebelle Élisabeth (“Sissi”) rencontre Franz, l’empereur d’Autriche, le jeune couple ne tarde guère à s’aimer d’un amour passionnel qui fera vaciller la structure même du pouvoir au sein de la cour viennoise. Une fois mariée, la jeune impératrice doit apprendre à s’affirmer, non seulement auprès de sa belle-mère, la souveraine avide de pouvoir Sophie, mais également auprès du frère de Franz, Maxi, qui convoite lui aussi le trône, ainsi que Sissi. Tandis que les troupes ennemies se rassemblent le long des frontières de l’empire des Habsbourg, le peuple de Vienne se soulève contre l’empereur. Élisabeth devra identifier ses vrais alliés et comprendre le prix à payer pour devenir une vraie impératrice et un symbole d’espoir aux yeux du peuple.

 

Bridgerton Spin-off

Alors que la saison 3 de Bridgerton est encore en cours de tournage, un spin off est aussi en cours de production sur la Reine Charlotte. On retrouvera les actrices de la série (la reine Charlotte, Lady Agatha Danbury et de Lady Violet Bridgerton) et d’autres qui incarneront leurs personnages plus jeune.

Résumé: Promise au Roi d’Angleterre contre son gré, Charlotte arrive à Londres et découvre que la famille royale n’est pas ce qu’elle imaginait. Le temps aidant, la jeune fille trouve ses marques au sein du palais, entre l’Etiquette et son imprévisible mari. Malgré les difficultés, Charlotte est en passe de devenir l’une des monarques les plus incontournables d’Europe.

 

Corsage

Présenté au festival de Cannes, ce film retrace lui aussi le parcours de l’impératrice d’Autriche. La sorte est prévue au cinéma le 25 janvier 2023.

Résumé: Noël 1877, Élisabeth d’Autriche (Sissi), fête son 40e anniversaire. Première dame d’Autriche, femme de l’Empereur François-Joseph Ier, elle n’a pas le droit de s’exprimer et doit rester à jamais la belle et jeune impératrice. Pour satisfaire ces attentes, elle se plie à un régime rigoureux de jeûne, d’exercices, de coiffure et de mesure quotidienne de sa taille. Etouffée par ces conventions, avide de savoir et de vie, Élisabeth se rebelle de plus en plus contre cette image.

Littérature américaine (Etats-Unis), Livres, Romance, Romance historique

Les chevaliers des Highlands de Monica McCarty

 

Aujourd’hui, je consacre cet article pour vous présenter une saga que j’ai adoré : Les chevaliers des Highlands de Monica McCarty

 

Une saga difficile à trouver, enfin rééditée

Devenue difficilement trouvable en neuf et en occasion, les éditions J’ai Lu et France Loisirs avaient tentées une réédition sous forme d’intégral de trois ouvrages il y a quelques années, qui n’a jamais été poursuivie.

Un autre choix a finalement été fait cette année avec cette réédition, dans la collection « La bibliothèque idéale » chez les éditions J’ai Lu. Elle permettra enfin de retrouver tous les ouvrages de la saga, qui compte douze tomes.

A ce jour, les trois premiers sont disponibles. Le quatrième tome arrive au mois d’octobre.

 

Que nous raconte l’histoire de cette saga ?

L’intrigue nous emmène au moyen-âge, où les conflits entre les anglais et les écossais sont nombreux. Robert de Bruce a pour projet de revendiquer le trône d’Écosse. Et pour cela, il doit rallier à sa cause les meilleurs guerriers : les highlanders. C’est ainsi que le contexte de la saga s’installe. Chaque tome est consacré à un membre de cette garde secrète qui grandit et dont le pouvoir s’affirme au fil des tomes.

 

J’ai dévoré chaque tome de cette saga, dont plusieurs sont des coups de cœur. Il m’arrive même d’en faire souvent une relecture. C’est aussi pour cela que j’écris cet article, je pense qu’elle mérite d’être plus connue !

 

Alors, si vous êtes fan de romances historiques, qui est ici inspirée de faits réels, n’hésitez pas ! De plus à la fin de chaque ouvrage, l’auteure mentionne les personnages qui ont existés et leurs destins.

 

Découvrez aussi mes chroniques de cette superbe saga:  tome 1  –  tome 2  –  tome 3  –  tome 4  –  tome 5  –  tome 6  –  tome 7  –  tome 8  –  tome 9  –  tome 10  –  tome 11  –  tome 12

Littérature française (France), Livres, Romance, Romance historique

La cuisinière de Castamar de Fernando J. Muñez

Éditeur : Charleston
Pages : 688 pages
Parution : 15 Juin 2022
Tome : 01/01
Format: Broché
Genre: Historique
Lien Amazon

 

L’histoire:

Clara, une jeune femme tombée en disgrâce, souffre d’agoraphobie depuis qu’elle a perdu son père de manière soudaine. Sa cuisine prodigieuse lui ouvre les portes du duché de Castamar comme employée, et son arrivée chamboule le monde apathique de don Diego, le duc. Ce dernier, depuis qu’il a perdu son épouse dans un accident, vit isolé dans son grand manoir, entouré de son personnel. Clara découvrira vite que le calme qui entoure la propriété est le prélude d’un orage dévastateur dont le centre sera Castamar, son seigneur et elle-même.

Fernando J. Muñez tisse pour son lecteur, avec une prose détaillée et délicate, une trame de personnages, intrigues, amours, envies, secrets et mensonges qui s’entrecroisent dans une impeccable reconstitution de l’Espagne de 1720.

 

Mon avis:

L’année dernière, sortait sur Netflix l’adaptation du roman en série. Aujourd’hui, nous avons la possibilité de pouvoir faire connaissance avec l’œuvre originale, enfin traduite en français.

Plongeons au XVIIIe siècle en Espagne auprès d’une famille aristocratique. On y fait la connaissance de Clara Belmonte. Tout juste arrivée au domaine de Castamar comme commise de cuisine, la jeune fille attire les regards. Son talent de cuisinière se fait remarquer jusqu’au duc Don Diego en personne. Une situation qui va entrainer bien des bouleversements…

J’ai apprécié notre héroïne dès le début, autant dans le roman que dans l’adaptation. Souffrant d’agoraphobie (peur des lieux publics et des espaces ouverts) depuis le décès de son père, Clara espère un nouveau commencement avec cette place chez les Castamar. Son histoire avec le duc se fait progressivement et on s’attache à leur histoire.

En parallèle de cette romance, des mystères non élucidés tourmentent les occupants, et donnent du rythme à l’intrigue qui commencent assez longuement. Entre la vie des domestiques et celle des aristocrates, on découvre les us et coutumes de l’époque dans un contexte historique bien décrit: on en apprend plus sur la guerre de succession avec la victoire des Bourbons et sur les différences de statuts sociales mais aussi raciales, l’esclavage et le commerce d’êtres humains étaient encore présents.

Une lecture intéressante qui me donne envie de revoir la série, qui est d’ailleurs assez fidèle au roman.

Ma chronique de la série

Bande dessinée, Littérature américaine (Etats-Unis), Livres

La fille maudite du capitaine pirate, tome 1 de Jeremy A. Bastian

Éditeur : La Cerise
Pages : 128 pages
Parution : 4 Avril 2014
Tome : 01/04
Format: Album
Genre: Historique, Fantastique
Lien Amazon

 

L’histoire:

Port Elisabeth, Jamaïque, 1728. La Fille Maudite du Capitaine Pirate part à la recherche de son père disparu, l’un des redoutés flibustiers des mythiques mers d’Omerta. Cette héroïne intrépide nous entraîne rapidement dans des aventures marines et même sous-marines, à la rencontre de pirates tordus et teigneux, de créatures mythiques et autres fantasmagories se déployant comme des poupées russes.

Sorte d’Alice au pays des pirates, ce récit rempli d’humour est servi par un dessin incroyablement détaillé que l’on croirait tout droit sorti d’une gravure du XIXe.

 

Mon avis:

Cette bande dessinée nous emmène en Jamaïque au XVIIIème siècle, où le gouverneur de Port Elisabeth se promène avec sa fille Appollonia. En chemin, elle fait la rencontre d’une jeune femme qui se dit « pirate ». Marquée par son échange avec cette dernière, la grande réception organisée pour son anniversaire va être un fiasco. Le gouverneur envoie alors quelqu’un pour chasser la jeune femme, qui aurait manipuler selon-lui sa fille. C’est là que commence les aventures de la fille maudite du capitaine pirate…

L’univers des pirates m’a toujours fasciné et quelle magnifique découverte que cette trilogie. Un petit air de Pirates des Caraïbes peut en sortir au début avec le trio gouverneur, pirates et jeune femme rebelle. Il est facilement oublié, l’intrigue ayant son propre charme et ses propres mystères. Naviguant sur les mers légendaires et oniriques d’Omerta, la fille maudite du capitaine pirate va rencontrer un certain nombre de créatures fantastiques. En compagnie de son fidèle perroquet Poivre d’As, elle espère retrouver son père qu’elle ne connait point.

J’ai trouvé l’histoire complètement addictive. On ne peut qu’enchainer les pages de cette bande dessinée tellement notre héroïne est passionnante et intrigante. Comme elle, on espère qu’elle va trouver la réponse à sa question, et on se demande jusque où va l’emmener sa quête. Bien entendu, cartes aux trésors, combats, mutineries, épaves, caches secrètes… tout ce qu’on attend à retrouver avec des pirates sont présents. Avec en plus une touche de fantasy où des personnages imaginaires sont intégrés, digne d’un Tim Burton ou d’Alice aux pays des merveilles. Et que dire des illustrations tellement magnifiques, minutieuses, comprenant plein de détails et surprises. Dessinées entièrement au crayon noir, elles nous font voyager. Bravo à l’auteur et artiste Jeremy A. Bastian. J’ai tellement hâte de me procurer les prochains numéros pour découvrir la suite des péripéties.

La fille maudite du capitaine pirate, tome 1 de Jeremy A. Bastian

D’autres extraits illustrés à découvrir sur mon compte Instagram !

Actu Period Drama, RDV du Blog

Actu Period Drama #30 Les sorties de films historiques et séries historiques

actu period drama

.

Lady Chatterley’s Lover

Production Netflix adaptée du roman de D.H. Lawrence, le film se dévoile avec un premier cliché officiel. Dans les rôles principaux, on trouve Emma Corrin, Jack O’Connell et Matthew Duckett.

 

Emily Brontë

Le nouveau film biopic sur l’écrivaine Emily Brontë se dévoile dans un trailer avec Emma Mackey dans le rôle phare. La sortie est prévue le 15 mars 2023 en France.

 

The Gilded Age

Création de Julian Fellowes, une saison 2 vient d’être confirmé par HBO. On en connaitra plus prochainement sur le casting, l’intrigue et bien entendu la date de sortie.

Découvrez ma chronique de la première saison

 

Madame !

Série produite par Andy Serkis, connu pour le rôle de Gollum dans Le Seigneur des Anneaux, le biopic Madame! dévoilera à l’écran la vie de Marie Tussaud, une artiste française connue pour ses sculptures de cire et le musée Madame Tussauds, qu’elle a fondé à Londres en 1835.

 

Jeanne du Barry

Actuellement en court de tournage, le film biopic Jeanne du Barry racontera l’histoire de la dernière maîtresse royale du roi de France, Louis XV. La sortie est prévue pour l’année prochaine et on retrouve au casting: Johnny Depp, Maïwenn, Benjamin Lavernhe, Pierre Richard, Melvil Poupaud, Noémie Lvovsky, Pascal Greggory 

Synopsis: Jeanne, fille du peuple avide de culture et de plaisirs, met à profit ses charmes et son intelligence pour gravir un par un les échelons de la société. Elle devient la favorite du roi Louis XV, qui ignore sa condition de courtisane mais retrouve auprès d’elle le goût de la vie. Les deux tombent éperdument amoureux. Contre toutes les convenances, Jeanne s’installe à Versailles. Et son arrivée scandalise la cour…

Jeanne du Barry

Littérature anglaise (Angleterre), Livres, Romance, Romance historique

Le club des survivants, tome 3 : L’échappée belle de Mary Balogh

Le Club des survivants, tome 3 : L'Echappée belle de Mary Balogh

Éditeur : J’ai lu
Pages : 384 pages
Parution : 2 Septembre 2015
Tome : 03/07
Format: Poche
Genre: Romance, Historique
Lien Amazon

.

L’histoire:

Après s’être dévouée corps et âme à son époux, Samantha McKay espère profiter un peu de la vie. C’est compter sans sa belle-famille qui veut lui faire porter le deuil et la cloîtrer. Ces gens sectaires sont persuadés que le sang bohémien qui coule dans ses veines la poussera à déshonorer leur nom. Effectivement, la jeune veuve a bien l’intention de se rebeller et de faire une proposition scandaleuse à son nouveau voisin, sir Benedict. Infirme, lui qui se rêvait général ne se sent plus à sa place nulle part. Pourquoi n’aiderait-il pas Samantha à fuir au Pays de Galles où elle possède une chaumière ? Ainsi commence l’échappée belle de ces deux êtres à qui la guerre a tout pris mais qui, dans le secret de leur cœur, gardent espoir de reconquérir leur liberté…

.

Mon avis:

Benedict n’a pas pu rejoindre ses amis du club lors d’un grand évènement se déroulant dans le précèdent tome, et on en connait la cause aujourd’hui. Ancien combattant, il a failli perdre la vie et ses jambes. Sa force et son courage lui ont permis de remarcher. Maintenant c’est pour la quête de sa liberté qu’il doit combattre, sa famille ayant pris possession de ses terres. Une tâche qui n’est pas aisée et qui va l’amener à rencontrer une jeune veuve ayant le même désir…

Sir Benedict Harper a lutté de nombreuses années pour réussir à remarcher, alors que personne n’y croyait. Ce combat accomplit, il doit reprendre en main sa vie. Contrairement à ses amis, il se sent perdu et ne sait pas comment s’y prendre et quoi faire. Lors d’une promenade sur les terres de sa soeur, il fait la rencontre de Samantha MacKay, une jeune veuve. Cette dernière est forcée par sa belle famille à subir un deuil très contraignant, après avoir passé des mois à soigner son mari blessé lui aussi par la guerre. Ces quelques échanges entraineront une amitié qui permettra à Samantha de prendre la fuite alors que son destin s’annonce bien compliqué.

Nos deux héros ont certes du courage, mais il n’est pas toujours facile de se relever après les épreuves qu’ils ont subi. Alors que Samantha a besoin d’aide pour démarrer une nouvelle vie, Benedict a besoin de retrouver confiance pour avancer. Un duo parfait et une intrigue qui nous surprend en seconde partie avec rebondissements imprévus.

Ce tome est en dessous du précèdent à cause d’une longue première partie, mais il me donne tout de même envie de poursuivre l’aventure. Place au quatrième tome destiné à Flavian Arnott !