Actu Period Drama, RDV du Blog

Actu Period Drama #24

actu period drama

.

The Netherfield Girls

Après Persuasion avec Dakota Johnson, Netflix proposera une adaptation moderne d’Orgueil & Préjugés, intitulée The Netherfield Girls.

On ne sait pas encore grand chose de cette production, si ce n’est que Elizabeth Bennet sera interprétée par la jeune actrice Maitreyi Ramakrishnan, découverte dans la série Netflix Never have I ever (Mes Premières fois) de Mindy Kaling

 

The Colour Room

Produit par Sky et réalisé par Claire McCarthy, ce film biopic revient sur la parcours de Clarice Cliff, une céramiste reconnue. Au casting on retrouve pour le rôle principale la star de Bridgerton Phoebe Dynevor, en compagnie de Matthew Goode (Downton Abbey), Luke Norris (Poldark), David Morrissey (The Singapore Grip), Kerry Fox (Shallow Grave), and Darci Shaw (Judy). La sortie est prévue pour la fin de l’année. Pas de date en France

Synopsis: L’ascension de l’artiste céramique Clarice Cliff, une femme déterminée de classe ouvrière des années 1920 qui cassa le plafond de verre et révolutionna l’environnement de travail au 20e siècle, tout en devenant une des plus grands designers d’Art Deco.

5

 

The Larkins

ITV se lance dans une nouvelle adaptation du roman « The Darling buds of May » de Herbert Ernest Bates, sous la forme d’une mini-série de 6 épisodes produits par Simon Nye. Ce roman pas encore traduit en France, avait déjà été adapté sous la forme d’une série en plusieurs saisons avec notamment au casting Catherine Zeta-Jones, Pam Ferris et David Jason.

Pour cette nouvelle adaptation, on retrouve Bradley Walsh (Doctor Who), Joanna Scanlan, Tok Stephen (Grantchester) et Sabrina Bartlett (Bridgerton). La sortie est prévue pour l’automne, pas d’annonce pour la France.

 

Persuasion

Alors que le film produit par Netflix est en cours de production, voici les premières photos promotionnelles, ainsi que quelques clichés du tournage.

5740976e33jt8nveaa6sdd-1623788532persuasion-adaptation-60c8b2df4ebda8956867941624562651_541_dakota-johnson-turns-into-a-regency-beauty-to-film-netflixs44199803-9684129-image-a-98_162366964751844385355-9700837-image-a-28_162401893308644385381-9700837-image-m-17_1624018390372dacota-2-578x1024-1

 

 La Cuisinière de Castamar

Disponible dès le mois prochain sur Netflix, cette série espagnole de 12 épisodes inspirée du roman de Fernando J. Muñez nous emmène en Espagne au XVIIIe siècle. On retrouve au casting Michelle Jenner, Roberto Enríquez, et Hugo Silva.

Synopsis: Dans le Madrid de 1720, une cuisinière douée attire l’attention d’un duc veuf qui reprend sa place dans la société aristocratique.

3288076la-cocinera-de-castamar-1618224897maxi-iglesias-la-cocinera-de-castamar-778x450-1la_cocinera_de_castamar_serie_de_tv-756870852-large

Littérature anglaise (Angleterre), Livres, Romance, Romance historique

Une saison à Longbourn de Jo Baker

Une saison à Longbourn de Jo Baker

Éditeur : Le Livre de Poche
Pages : 456 pages
Parution : 1 Avril 2015
Tome : 01/01
Format: Poche
Genre: Romance, Historique
Lien Amazon

.

L’histoire:

Sur le domaine de Longbourn, vivent Mr et Mrs Bennet et leurs vénérables filles, en âge de se marier. À l’étage inférieur veillent les domestiques. Figures de l’ombre dans Orgueil et préjugés, ils deviennent ici des personnages à part entière qui, du matin au soir,
astiquent, frottent, pétrissent et vivent au rythme des exigences et des aventures de leurs bien-aimés patrons.

Et pendant que les cœurs s’emportent à l’étage, ce que les domestiques font au secret de leur cuisine n’appartient qu’à eux… Une histoire d’amour peut en cacher une autre, et qui sait quel secret enfoui risque de ressurgir.

.

Mon avis:

Des austeneries, soit des réécritures des œuvres de Jane Austen, il y en a une petite collection aujourd’hui dont j’en ai lu certaines. Ici, Jo Baker avec « Une saison à Longbourn » nous offre un nouveau point de vue. On se retrouve dans l’univers de « Orgueil et Préjugés », mais on peut dire du côté des coulisses.

Dans cette intrigue, nous découvrons donc les dessous du quotidien des occupants de la maison Bennet : soit des propriétaires et de leurs cinq filles à marier, mais aussi des domestiques. Et ce sont ces derniers qui guident notre chemin. On fait la connaissance de Mr et Mrs Hill qui sont au service de la famille depuis des années, Sarah la femme de chambre, Polly la jeune bonne, et James le tout nouveau valet. Tout ce petit monde se lève aux aurores avant le famille, pour que tout soit prêt dès leur réveil. Et autant dire qu’il y a des surprises…

Ce roman nous apporte un peu d’originalité comparé aux autres austeneries. A travers l’œuvre de Jane Austen, on en découvre plus sur le quotidien et le dur labeur des gens de maison. Entre rallumer le feu, nettoyer les cuisines, préparer les repas, brosser les chevaux, lessiver, cureter, repasser, servir… les tâches n’en finissent pas. Malgré le peu de répits qu’ils ont, et le peu de reconnaissance, il y a aussi des histoires d’amour… On y parle également de thèmes forts comme l’esclavage et le sort des domestiques, ou l’impact des guerres napoléoniennes. On s’attache aux personnages, et on se laisse surprendre par les secrets et les non-dits. Deux mondes se côtoient, avec des préoccupations et des conditions bien différentes. Et comme dans « Orgueil et préjugés », ici c’est principalement Sarah qui tient les rênes du récit.

Une lecture sympathique, qui fait penser à la série télé Downton Abbey, qui m’était justement en lumière les deux milieux.

note 3,5 étoiles

Littérature américaine (Etats-Unis), Livres, Romance, Romance historique

Les rebelles d’Oxford, tome 1 : Panique chez les Montgomery de Evie Dunmore

61umhxq7rkl

Éditeur : J’ai lu
Pages : 416 pages
Parution : 5 Mai 2021
Tome : 01/??
Format: Poche
Genre: Romance, Historique
Lien Amazon

.

L’histoire:

1879. Brillante mais sans le sou, Annabelle a été admise à l’université d’Oxford grâce à une bourse offerte par une ligue de suffragettes. En contrepartie, elle doit rallier à leur cause le duc de Montgomery. Une véritable gageure. Soutien des conservateurs, Sebastian a une vision archaïque de la gent féminine. Pour autant, Annabelle ne s’attendait pas qu’il lui demande d’être sa maîtresse. Elle s’en étouffe d’indignation.
Comment ose-t-il ? Femme libre et indépendante, elle ne risque pas d’accepter pareille proposition ! Mais c’est oublier un peu vite que ce redoutable séducteur possède un charme irrésistible…

.

Mon avis:

Annabelle Archer est une fille de pasteur qui vit chez son cousin depuis la mort de ses parents. Récemment admise à l’Université d’Oxford grâce à une bourse d’étude, elle arrive à convaincre son cousin de la laisser partir étudier. Mais les contreparties seront nombreuses. En plus d’assister aux cours, elle devra travailler pour lui envoyer de l’argent, et aussi soutenir et participer aux actions des suffragettes. Et c’est justement lors de l’une de ces actions militantes, qu’elle fait la connaissance du Duc de Montgomery, à qui elle tient tête. Une mission lui est alors confiée, se renseigner sur les opposants et essayer de les convaincre. Montgomery en fait partie, en étant conseiller stratégique de la campagne des Torys et écouté de Sa Majesté. En compagnie de deux autres suffragettes Hattie et Catriona, elle se rend sur son fief. Et autant dire que la tâche va se révéler bien compliquée… 

J’ai grandement aimé les personnages d’Annabelle et de Sébastien, et très vite je me suis attachée à eux. Le contexte de l’intrigue est aussi très intéressant, et l’auteure connait bien son sujet. J’ai apprécié d’avoir au cours de ma lecture, dans les commentaires, des références concernant des personnes réels qui ont soutenus la cause, des textes de lois qui sont évoqués, et pleins d’autres informations sur la société britannique du XIXème siècle. Il y a d’ailleurs aussi une double page en fin d’ouvrage parlant un peu plus de sujet. Mais revenons à notre couple atypique, qui est prêt à tout pour défendre leur idée. Forcément deux personnes aussi vif d’esprit et ne se laissant pas marcher sur les pieds, ça créent des étincelles. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’on est servi en joutes verbales. Annabelle ne se laisse pas démonter, comme lors d’un diner protocolaire, qui m’a bien fait rigoler. Mais aussi ce prêt de livres entre Sébastien et Annabelle, où chaque titres d’ouvrages laissaient passer un message. Les dialogues sont aussi rythmés, tout comme l’intrigue qui nous réserve de sacrés rebondissements et surprises. On ne s’ennuie pas une seule seconde, et même si sur la fin, on se retrouve dans une situation « je t’aime, moi non plus » qui peut être énervant, il y a tout de même un sens à ce rejet. 

Je suis bien contente que les éditions J’ai lu ont publié dans leur collection « Regency » cette auteure. Il s’agit de son premier livre qui a été traduit en France, et j’espère qu’il en sera de même pour les autres. Evie Dunmore a écrit deux autres romans à la suite de ce premier tome. Je suis bien curieuse de découvrir la suite des aventures des suffragettes ! Le second tome est justement consacré à Lucie Tedbury et Lord Ballentine que l’on aperçoit dans ce roman. Peut-être pourra-t-on le lire prochainement en français !?

En bref, une romance historique que j’ai adoré pour son contexte et ses personnages. Une première découverte de cette auteure, qui me donne envie de continuer mon parcours avec elle. Je ne peux que vous conseiller cet ouvrage.

note 5 étoiles

Littérature anglaise (Angleterre), Livres, Romance, Romance historique

Le petit défaut de Lady Rotherham de Mary Balogh

61m-4oeexas

Éditeur : J’ai lu
Pages : 288 pages
Parution : 5 Mai 2021
Tome : 01/01
Format: Poche
Genre: Romance, Historique
Lien Amazon

.

L’histoire:

Célibataire endurci et fieffé libertin, le marquis de Kenwood enchaîne les conquêtes dans la plus grande insouciance. Lors d’une soirée un peu trop arrosée au White’s, ses amis parient cinq cents guinées qu’il ne pourra pas séduire Diana Ingram, jeune veuve ravissante mais aussi froide qu’un glaçon. Jack relève le défi avec l’arrogance qui le caractérise. Nulle femme ne saurait lui résister. Et si la belle est prude, la victoire n’en sera que plus délectable. Pourtant, dans l’ombre, quelqu’un s’amuse à tirer les ficelles, et le don Juan pourrait bien être pris à son propre piège…

.

Mon avis:

Jack, le marquis de Kenwood est connu pour sa réputation dans tout Londres, aucune femme ne lui résiste. Ses amis le mettent alors au défi de séduire et de mettre dans son lit, une jeune veuve qui n’est pas passée inaperçue lors de sa première saison londonienne, il y a 4 ans. Très belle, Diana Ingram est aussi connue pour sa réserve et sa pudeur. Elle a épousée un jeune pasteur, frère de son ami Ernie, qui regrette bien que ce soit le nom de sa belle-sœur qui a été cité. Invité à l’anniversaire du Comte de Rotherham, les voilà en route vers une nouvelle aventure qui va leurs réserver bien des surprises…

Voilà une intrigue quelque peu banale, avec un coureur de jupon qui se voit lancer un défi de séduire une jeune femme en dehors de Londres, lors d’une partie de campagne, où une dame marieuse est aussi présente. Mary Balogh a d’ailleurs déjà développé ce sujet dans un précédent roman, mais je me suis tout de même laissée prendre au jeu. On finit par s’attacher à nos héros et on comprend d’où vient leur réputation. En plus du couple Diana-Jack, on en suit d’autres, ce qui donne un peu de dynamisme au roman. Diana n’est pas prête à céder, elle a dû caractère comme Jack. Même si j’avoue, j’aurais aimé encore plus de joutes verbales entre eux. Finalement, ce qui m’a le plus gênée, c’est la fin qui arrive très rapidement alors que certains points n’ont pas été développés.

En bref, un bon moment de lecture détente avec une intrigue classique, mais qui ne restera pas gravée.

note 3,5 étoiles

Actu Period Drama, RDV du Blog

Actu Period Drama #23

actu period drama

.

Emily

Emma Mackey incarnera prochainement la poétesse britannique Emily Brontë dans un film réalisé par Frances O’Connor. A ses côtés, on retrouve Fionn Whitehead, Oliver Jackson-Cohen, Alexandra Dowling, Amelia Gething, Gemma Jones ou encore Adrian Dunbar. 

Nous n’avons pas encore de date de sortie.

emily-bronte-biopic-film-60929102865da722292981emily-poster-a4

.

Bridgerton

Afin de patienter, découvrez quelques photos du tournage de la saison 2 !

Par ailleurs, l’acteur Rupert Evans rejoint le casting pour interpréter Edmund Bridgerton, le mari de Violet et le père des 8 enfants. Nous le verrons dans la saison 2, lors de flashback sur l’enfance d’Anthony.

Enfin, au vu du succès de la saison 1, la productrice Shonda Rhimes a annoncé un spin-off sur la reine Charlotte. On découvrira aussi les histoires de Lady Bridgerton et Lady Danbury !

normal_2_28229normal_6_28229normal_4_28229

202104251_07phoebe-dynevorE2Uh040X0AMb7sj

 

Eiffel

Le premier biopic consacré à Gustave Eiffel nous offre enfin de nouvelles photos promo et de belles affiches ! La sortie est prévue pour le 25 aout 2021, et ouvrira le festival d’Angoulême

Synopsis: Venant tout juste de terminer sa collaboration sur la Statue de la Liberté, Gustave Eiffel est au sommet de sa carrière. Le gouvernement français veut qu’il crée quelque chose de spectaculaire pour l’Exposition Universelle de 1889 à Paris, mais Eiffel ne s’intéresse qu’au projet de métropolitain. Tout bascule lorsqu’il recroise son amour de jeunesse. Leur relation interdite l’inspire à changer l’horizon de Paris pour toujours.

2153213

611615-eiffel-avec-romain-duris-bientot-au-cinema-3441269948775464590548

.

Persuasion – Netflix

La casting de cette adaptation moderne de Persuasion a enfin été dévoilé au complet. Alors que Dakota Johnson jouera le rôle d’Anne Elliot et Henry Golding celui de M. Elliot, c’est Cosmo Jarvis qui a été choisit pour interpréter le Capitaine Frederick Wentworth. On retrouve aussi Richard E. Grant, Ben Bailey-Smith, Suki Waterhouse, Nikki Amuka-Bird, Izuka Hoyle, Mia McKenna-Bruce et Nia Towle.

Par ailleurs, le tournage est actuellement en cours au Royaume-Uni

 

Littérature autrichienne (Autriche), Livres, Romance, Romance historique

Vingt-quatre heures de la vie d’une femme & Le Voyage dans le passé de Stefan Zweig

71u5gnoq7zl

Éditeur : Pocket
Pages : 144 pages

Parution : 3 Avril 2014
Tome : 01/01
Format: Poche
Genre: Romance, Historique

Lien Amazon

.

L’histoire:

24h de la vie d’une femme. Au début du XXe siècle, une petite pension sur la Riviera. Grand émoi chez les clients de l’établissement : l’épouse d’un des pensionnaires, Mme Henriette, est partie avec un jeune homme qui pourtant n’avait passé là qu’une journée. Seul le narrateur prend la défense de cette créature sans moralité. Et il ne trouvera comme alliée qu’une vieille dame anglaise sèche et distinguée. C’est elle qui, au cours d’une longue conversation, lui expliquera quels feux mal éteints cette aventure a ranimés chez elle.
Le Voyage dans le passé. Neuf ans après s’être vus pour la dernière fois, un homme et une femme qui se sont aimés se retrouvent. Plus aucun obstacle n’existe à leur amour, mais à mesure que les heures passent et malgré leurs efforts, ils ne parviennent pas à faire revivre leurs sentiments. Elle se sait devenue vieille, lui réclame qu’elle tienne sa promesse avant de prendre bientôt conscience que le temps a effectivement rendu vaine toute tentative pour renouer le fil de leur amour.

.

Mon avis:

Ce livre nous propose de découvrir deux courts récits, deux portraits de femmes tout en douceur et en sensibilité.

Le premier se déroule dans les années 1904, dans une petite pension de famille sur la Côte d’Azur, où l’une des pensionnaires s’enfuie avec un jeune homme, en laissant derrière elle mari et enfants. Le scandale éclate envers cette dame qui a oublié les bonnes manières, les mœurs de la société et la bienséance. Seule Mrs C, une vieille aristocrate anglaise, prendra sa défense y trouvant un écho avec son histoire personnelle, et contera ainsi 24h de sa vie oubliée.

Le deuxième commence sur les quais de la gare de Francfort. Un jeune homme de condition modeste, Ludwig, tombe amoureux de l’épouse de son employeur. Mais Ludwig est muté au Mexique. Et ce ne sera pas pendant deux ans qu’ils seront séparés, mais neuf ans…

Stefan Zweig sait comme toujours nous enchanter. Les nouvelles sont certes courtes, on ne connait même pas le nom exact de tous nos personnages, mais on arrive tout de même à s’y attacher grâce aux analyses poussées que proposent l’auteur. Une histoire en amène un autre, avec des enchainements rapides qui nous empêche de nous ennuyer. Le passage dans la première nouvelle sur la longue description des mains faite par Mrs C, où elle nous parle de sa fascination, est particulièrement bluffant.

Littérature anglaise (Angleterre), Livres, Romance, Romance historique

Une partie de campagne de Mary Balogh

couv3918512

Éditeur : J’ai lu
Pages : 320 pages
Parution : 5 Mai 2021
Tome : 01/01
Format: Poche
Genre: Romance, Historique
Lien Amazon

 

L’histoire:

Recherche gouvernante, discrète, bonne éducation. Le Tout-Londres est en émoi. Pourquoi Anthony, marquis de Staunton, a-t-il publié cette étrange petite annonce ? En réalité, le jeune homme cherche une épouse. Pour faire enrager son père qu’il déteste, il a décidé de convoler avec la femme la plus ordinaire qu’il pourra dénicher. Mlle Charity Duncan, qui se présente, fera parfaitement l’affaire. Terne, effacée… une vraie petite souris ! En échange d’une rente à vie, elle accepte de se marier et d’être présentée à la famille d’Anthony, lequel compte ensuite l’expédier à la campagne pour ne plus jamais la revoir. Du moins le croit-il…

 

Mon avis:

Ce roman fait partie de la nouvelle collection « Regency » que vient de lancer les éditions J’ai lu. Avec une couverture illustrée par Magalie Foutrier, la maison d’édition nous propose de nous plonger dans l’époque de la régence anglaise, dans le sens le plus large du terme, soit de 1795 à 1837, où de nouvelles idées et changements s’apprêtent à révolutionner la société.

Anthony Earheart se voit contraint de rentrer au domaine familiale. Et il ne compte pas le faire seul. Il publie ainsi une annonce dans la presse pour embaucher une gouvernante discrète et effacée. Mais son rôle sera tout autre, il compte passer un contrat avec elle et l’épouser. Au cours des entretiens, il voit en Charity Duncan la personne parfaite pour cette tâche. Quelconque, elle n’ose même pas le regarder dans les yeux. La jeune fille finit par accepter sa proposition, et se marie avec lui en échange d’une belle rente et d’un domaine. Mais sa petite souris grise insignifiante se révèlera être toute autre chose…

L’intrigue est pour le moins originale, et comme les héros on se laisse prendre au jeu. Charity ne connait rien de la personne d’Antony, et c’est une fois mariée qu’elle découvre qu’elle est devenue marquise. Même si ce contrat la gêne, c’est aussi une belle opportunité. Avec son frère, elle doit travailler afin de subvenir aux besoins de sa famille. Une fois la scène jouait, elle pourra rentrer chez elle, et son frère épouser celle qu’il aime. Mais en attendant, elle doit incarner son rôle d’épouse auprès de cette famille si froide et insensible. D’une nature toute autre, notre héroïne arrive à faire dénouer les langues et resurgir les émotions. Anthony ne s’attendait pas à ça de sa part, et son séjour auprès de sa famille s’annonce bien différent. Et des surprises, il va en avoir ainsi que des révélations et des explications, dont ont bien besoin ses proches.

Comme à son habitude, Mary Balogh nous embarque par ses mots dans un autre monde. Au fil des pages, on découvre nos personnages, leurs caractères et surtout leurs passés. Même si on ne comprend pas tout de suite leurs réactions, l’auteure nous en donnent les clés au fur et à mesure. Cette lecture n’est pas un coup de cœur, mais j’ai tout de même passé un très bon moment, et d’ailleurs je le recommande. Je suis curieuse de découvrir les autres romans de cette collection.

note 4,5 étoiles

Actu Period Drama, RDV du Blog

Actu Period Drama #22

actu period drama

 

Downton Abbey 2 – le film

1802532Après le succès du premier film adapté de la série a succès Downton Abbey, la famille Crawley est de retour sur grand écran. Focus Features (la société de production) vient d’annoncer qu’un second film est prévu pour Noël 2021 dans les salles de cinéma.

Le créateur de la série Julian Fellowes et l’intégralité de la distribution est de retour. On retrouvera Hugh Bonneville (Robert Crawley), Elizabeth McGovern (Cora Crawley), Laura Carmichael (Edith), Michelle Dockery (Lady Mary) et semble-t-il Maggie Smith (Violet). Mais aussi, Jim Carter (Carson), Raquel Cassidy (Phyllis Baxter), Brendan Coyle (John Bates), Kevin Doyle (Joseph Molesley), Joanne Froggatt (Anna Bates), Sophie McShera (Daisy Mason), Lesley Nicol (Beryl Patmore), Harry Hadden-Paton (Herbert Pelham), Rob James-Collier (Thomas Barrow), Allen Leech (Thomas Branson), Phyllis Logan (Elsie Hughes), Penelope Wilton (Isobel Grey) ou encore Matthew Goode (Henry Talbot).

Au côté des nouveauté, on retrouvera aussi Hugh Dancy, Dominic West, Laura Haddock ainsi que Nathalie Baye. Nous ne savons pas encore quels rôles ils tiendront, de même que l’histoire de ce second long-métrage. C’est de nouveau Fellowes qui l’écrira avec Simon Curtis à la réalisation.

 

Persuasion 

Alors qu’une adaptation du roman de Jane Austen est déjà en cours de tournage (avec Joel Fry dans le rôle de Wentworth et  Sarah Snook dans le rôle d’Anne Elliot), une autre adaptation de Persuasion a été validée par Netflix. 

Le scénario est signé par Ron Bass et Alice Victoria Winslow, avec une approche moderne de l’histoire. Réalisé par Carrie Cracknell, il s’agit de l’actrice Dakota Johnson qui interprètera Anne Elliot. On ne sait pas encore qui a obtenu le rôle du capitaine Wentworth.

La sortie du film est prévue pour 2022.

 

Bridgerton

bridgertonannounce_bridgerton_s2anno_lwdcolumn_a_1x1Alors que le tournage de la saison 2 n’a pas encore commencé, Netflix a déjà annoncé le choix de renouveler la série pour une saison 3 et 4 ! 

La saison 3 d’après les romans, dévoilera la romance de Benedict Bridgerton (Luke Thompson) avec Sophie Beckett, la fille d’un comte séquestrée par sa belle-mère, qui l’exploite comme femme de chambre. Les deux jeunes gens se rencontreront à l’occasion d’un bal masqué, organisé par Lady Bridgerton, et dans lequel Sophie Beckett va s’introduire en secret. La saison 4 se penchera sur Colin Bridgerton (Luke Newton) et Penelope Featherington (Nicola Coughlan).

Concernant le tournage de la saison 2, centrée sur Anthony Bridgerton (Jonathan Bailey), il devrait débuter cet été, pour une diffusion pressentie en fin d’année, mais pas encore confirmée.

 

Leonardo

https3a2f2fpictures.betaseries.com2ffonds2fposter2fb0a7e175be8458f2825a9f6115a86c5aDéjà diffusé en Italie et disponible sur Amazon Prime Video UK, nous sommes toujours en attente de la date de diffusion sur France Télévision.

En attendant, voici une nouvelle bande d’annonce, et à nouveau le synopsis

Cette série en huit parties nous plonge en plein XVIe siècle, lors de l’arrestation du peintre et inventeur Léonard de Vinci à Florence. Suspecté de détenir des informations sur la mystérieuse disparition de Catherine de Crémone, il va être interrogé longuement. L’occasion pour lui de revenir sur les moments les plus importants de sa vie et de sa carrière.

1792205

 

L’Ombra di Caravaggio

Coproduction entre l’Italie et la France, et réalisé par Michele Placido, ce film réunit au casting Riccardo Scamarcio dans le rôle du Caravage, Louis Garrel dans celui de l’Ombre mystérieuse, Isabelle Huppert dans celui de la marquise Costanza Colonna et Micaela Ramazzotti dans celui de l’impétueuse Lena. On trouve aussi à leurs côtés Vinicio Marchioni, Lolita Chammah, Alessandro Haber, Moni Ovadia, Lorenzo Lavia et Brenno Placido, entre autres, et Michele Placido dans le rôle du Cardinal Del Monte. Pas encore de date annoncée.

Synopsis: Nous sommes dans l’Italie des années 1600. Michelangelo Merisi, connu comme le Caravage, est un artiste génial et subversif qui vit avec le poids d’une condamnation à mort et sur lequel est sur le point de venir planer l’ombre d’un implacable pouvoir occulte. Une inquiétante figure a en effet été chargée d’enquêter sur le peintre qui (par sa vie comme son art) fascine, bouleverse, subvertit. L’existence d’un génie se retrouve ainsi dans les mains d’une Ombre.

FilmAffinity L'ombra di Caravaggio