Album, Littérature française (France), Livres

Le musée imaginaire de Jane Austen de Fabrice Colin et Nathalie Novi

couv50721427

Éditeur : Albin Michel
Pages : 142 pages
Parution : 2 Novembre 2017
Tome : 01/01
Format: Album
Lien Amazon

 

L’histoire:

Dans le domaine de Pemberley, un musée imaginaire dédié à Jane Austen ouvre pour la première fois ses portes… Les visiteurs, venus de pays et d’époques différentes, se pressent dans la première salle où ils sont accueillis par Elisabeth Bennett, l’héroïne du roman Orgueil et Préjugés. Elle va les guider à travers les pièces du musée, une pour chaque roman : Orgueil et Préjugés, Raison et Sentiments, Mansfield Park, Emma, Northanger Abbey et Persuasion.

Les textes courts de Fabrice Colin permettent une immersion sensible dans l’univers littéraire de Jane Austen. Les pages richement illustrées alternent différentes approches de son oeuvre : scènes-clés emblématiques des romans (bal, mariage, rencontres), scènes de genre de la société britannique au tournant des XVIIIe et XIXe siècles, paysages romantiques, galeries de portraits sur fonds tapissés de brocard, compositions allégoriques… Nathalie Novi mixe les techniques – peinture à l’acrylique sur carton, lavis à l’encre, croquis à la plume sur papiers anciens – pour livrer un bel ouvrage atypique.

 

Mon avis:

Quel magnifique ouvrage que nous ont offert Nathalie Novi avec ces superbes illustrations oniriques, et Fabrice Colin avec ces textes tout en poésie. On nous offre un voyage enchanté dans l’univers de Jane Austen, à travers ses œuvres phares qui nous sont contées. On se laisse emmener avec grande joie dans ce musée imaginaire. C’est un vrai plaisir de se laisser porter de pages en pages, de romans en romans, de souvenirs en souvenirs. Ici ce n’est pas des chapitres qu’on retrouve, mais un hall d’accueil, six grandes salles dédiées aux six romans majeurs de la romancière, et une boutique. On se laisse guider, en déambulant dans son monde, riche en couleur, en peintures, en sublimes illustrations reprenant des personnages, des lieux importants, ou une mise en scène du musée. Les illustrations qu’on découvre sont mises en scènes par des écrits, qui nous orientent dans notre visite, et nous raconte l’histoire des romans. Ce livre étant avant tout destiné à des fans, si vous n’avez pas lu les œuvres de Jane Austen, je ne vous le conseille pas. Vous allez être spoiler. Une bien surprise et balade. On a même l’impression que le livre nous parle et nous chuchote, grâce à cette intrigue douce et mélodieuse ! Une pure beauté !
Et c’est bien sur tout en émotion, que je le referme. Un ouvrage très agréable à visiter, et surtout un bel hommage à Jane Austen et à son talent. Maintenant, je n’ai plus qu’une seule hâte, me replonger dans ses romans, et les adaptations. Mais ça me fait surtout penser, qu’il y en a encore un que je n’ai pas lu. Les œuvres jeunesses qu’elle a écrit. Il va falloir déjà que je me le procure !

Janeite un jour, Janeite toujours !

 

« En 1867, Caroline Austen écrivait, à propos du souvenir de sa tante: « Il s’éteindra si aucun effort n’est fait pour cultiver sa mémoire. » Elle peut être rassurée.

Nous sommes tous aujourd’hui, des nièces et des neveux de Jane Austen, attendant qu’elle nous régale, encore et toujours, de ses extravagances et pare des « couleurs de son imagination fantasque » les détails les plus insignifiants de nos vies. »

 

5 étoiles

 

Le musée imaginaire de Jane Austen de Fabrice Colin et Nathalie NoviLe musée imaginaire de Jane Austen de Fabrice Colin et Nathalie NoviLe musée imaginaire de Jane Austen de Fabrice Colin et Nathalie Novi

Littérature américaine (Etats-Unis), Littérature chinoise (Chine), Livres, Manga

Raison et sentiments de Po Tse et Stacy King

couv40744645

Éditeur : Nobi nobi
Pages : 308 pages
Parution : 28 Juin 2017
Tome : 01/01
Format: Broché
Genre: Classique
Lien Amazon

L’histoire:

Marianne et Elinor Dashwood sont des sœurs très différentes : l’une est impulsive tandis que l’autre est très méfiante. Pourtant elles doivent toutes deux faire face à la mort de leur père et à ses conséquences. L’attachement d’Elinor pour le timide Edward Ferrars se voit détruit par l’opposition familiale de celui-ci tandis que la romance entre Marianne et le beau John Willoughby se termine en trahison et en humiliation publique… Les deux sœurs arriveront-elles à trouver le bonheur et à surmonter ces épreuves que la vie leur impose ?

Mon avis:

Il est vrai que les romans de Jane Austen ont connu beaucoup d’adaptations, que ce soit en albums, romans dérivés, bandes dessinées, films, séries… mais il est vrai que je n’ai pas encore testé les adaptations en manga de la collection « Les classiques en manga » de chez Nobi nobi. Alors c’est parti, je vous livre donc mon ressenti face à cette découverte !

Hé bien, je vous avouerais avoir un avis mitigé sur cette adaptation. Autant j’ai apprécié le texte, qui nous permet de redécouvrir l’histoire de Jane Austen, autrement. Les éléments importants de l’histoire y sont présents, et restent à peu près fidèles à l’oeuvre originale, tout en sachant qu’il s’agit bien entendu d’une adaptation. Le point qui me gêne, ce sont les dessins. Alors attention, ils sont très bien réalisés, et avec soin. Le problème est que je ne me retrouve pas du tout dans l’univers de Jane Austen, et que je n’arrive pas à retrouver les personnages principaux avec ses dessins… Peut-être que je ne suis pas le bon public, lisant assez peu de manga. Par conséquent, je passe mon tour. J’aurai testé !

note 2,5 étoiles

Littérature canadienne (Canada), Livres, Romance, Romance historique

La renaissance de Pemberley de Lise Antunes Simoes

couv55838150

Éditeur : Bibliothèque Québécoise
Pages : 412 pages
Parution : 5 Janvier 2019
Tome : 01/01
Format: Broché
Genre: Historique, Romance

Lien Amazon

 

L’histoire:

Alors qu’Elizabeth Bennet s’imaginait vieille fille, la voilà contre toute attente mariée à l’un des plus beaux partis du Derbyshire. Désormais, elle doit faire face à un défi de taille : assumer son rôle à Pemberley, l’immense et prestigieux domaine familial, où tout le monde exige qu’elle conduise sa maisonnée de main de maître. Elle n’a pas le droit à l’erreur, certains s’en réjouiraient beaucoup trop. Darcy est là, bien sûr, prêt à l’épauler, mais il ne peut pas la protéger de tout. Des mauvaises langues qui persiflent sur son passage. De l’isolement dans un pays où elle se sent étrangère. Des responsabilités, parfois lourdes, qu’elle doit apprendre à honorer. Du fantôme de Lady Anne, la mère de Darcy, à qui on la compare sans cesse. Heureusement, Elizabeth ne manque ni de volonté ni de courage. Un jour, elle en est sûre, elle triomphera des esprits les plus mesquins et prouvera à tous qu’elle est bien digne d’être la nouvelle maîtresse de Pemberley

 

Mon avis:

Tout d’abord, merci à Lise Antunes Simoes pour m’avoir envoyée son livre. Cette austenerie nous propose une suite directe de l’oeuvre de Jane Austen, Orgueil et Préjugés. On retrouve ainsi notre couple préféré à l’aube de leur mariage. Dans son roman, l’auteure nous livre la première année de Mme Darcy.

Cette suite est très bien écrite, le style est agréable et l’intrigue intéressante. On se retrouve plongé dans l’univers que Jane Austen a créé. L’époque historique est respectée, le décor, les costumes, et on retrouve aussi des personnages phares du roman. On ressent que l’auteure s’est bien documentée pour nous offrir une histoire de qualité. Même si on ne peut être totalement d’accord avec cette suite, elle est toute de même très bien construite. J’ai par exemple trouvé que Lady Catherine a acceptée un peu trop vite notre Elizabeth, mais c’est un choix qu’on ne peut contredire. En tout cas, je suis très contente d’avoir lu ce livre.

Si vous souhaitez découvrir une austenerie de qualité, je vous la conseille vivement ! Encore merci à Lise Antunes Simoes pour cette super aventure que vous nous proposez.

4 étoiles

Classique, Littérature anglaise (Angleterre), Livres

Juvenilia de Jane Austen

couv10511554

Éditeur : Charleston
Pages : 125 pages
Parution : Juillet 2017
Tome : 01/01
Format: Poche
Genre: Classique

 

L’histoire:

Les Juvenilia regroupent des textes composés lorsque Jane Austen était encore adolescente. Certains, comme Catherine, préfigurent les romans de la maturité, tandis que d’autres, à l’image d’Histoire d’Angleterre, laissent surtout s’exprimer librement un goût de la dérision, de la parodie et même de l’absurde. A la lecture des Juvenilia, l’on s’étonne du sens de l’humour et de la lucidité de cette si jeune fille. Ces œuvres, moins connues et plus spontanées, permettent de mieux saisir les qualités d’un écrivain subtil et secret.

 

Mon avis:

Juvenilia rassemble trois nouvelles que Jane Austen a écrit à l’âge de 12 ans. Comme annoncé dans le résumé, les écrits sont très différents les uns des autres, et montre déjà une très grande maturité de la part de son auteure. Les thématiques nous en donnent la couleur avec comme sujet : les relations familiales, les mariages arrangés et les différences sociales.

Les trois nouvelles portent les titres suivants : « Amour et Amitié », « Les Trois Sœurs », et « Jack et Alice ». Pour les deux premières, il s’agit de correspondances.

Même si ces œuvres sont quelques peu inachevées, j’ai passé un bon moment à découvrir ses trois histoires. On retrouve bien la plume de Jane Austen, que l’on connait dans ses romans. On retrouve aussi ses notes d’humour, et c’est d’ailleurs impressionnant de se dire qu’elle n’avait que 12 ans, lors de l’écriture de ses textes. Après cette lecture, je suis encore plus admirative de son talent. 

Bref, j’ai pris grand plaisir à retrouver Jane Austen avec ses écrits de jeunesse.

 

Films, Littérature américaine (Etats-Unis)

Orgueil et préjugés et zombies

 

141875

Studio : AB Vidéo
Acteurs : Lily James, Sam Riley, Lena Headey, Matt Smith, Bella Heathcote, Douglas Booth
Réalisateurs : Burr Steers
Audio : Anglais, Français
Durée : 104 minutes
Sortie DVD : 29 Mars 2017
Genre: Comédie, Romance, Horreur-Épouvante
Lien Amazon

 

L’histoire:

Angleterre, début du XIXe siècle. Alors que le pays est en proie à une invasion de morts-vivants, Elisabeth Bennet et ces quatre soeurs, expertes en arts martiaux, doivent trouver des époux convenables, tout en combattant les zombies. Lorsque les riches célibataires Bingley et son ami, le colonel Darcy, viennent séjourner dans le manoir voisin, Mme Bennet y voit une aubaine et s’empresse de leur présenter ses filles.

 

Mon avis:

Autant dire que j’étais déjà très sceptique à la sortie du livre de Seth Grahame-Smith que je n’ai pas lu, mais aussi du film ensuite. Mais bon, je me suis quand-même décidée à regarder cette parodie par pure curiosité.

L’histoire commence en Angleterre, au début du XIXème siècle, alors que le pays doit faire face à une invasion de zombie. On retrouve la famille Bennet avec leurs cinq filles : Jane, Elizabeth, Kitty, Lydia et Marie. Leur père est fière que ses filles savent se défendre contre les zombies, et qu’elles sont devenues des expertes en arts martiaux, grâce à une formation en Chine. Leur mère par contre ne pense qu’à leurs trouver un bon parti. Alors qu’elles sont invitées à une soirée, Jane fait la connaissance de Charles Bingley, dont elle tombe sous le charme. Elizabeth rencontre elle aussi le Colonel Fitzwilliam Darcy. Un être froid et haut de sa personne qui laisse Elizabeth indifférente, contrairement à lui qui éprouve une certaine curiosité pour cette jeune femme.

On retrouve ainsi la même trame que le roman de Jane Austen, avec la note de fantastique en plus. Le casting est intéressant, on retrouve par exemple Lily James de « Downton Abbey », Douglas Booth, que l’on peut voir dans « De Grandes Espérances », ou encore Matt Smith de « Doctor Who ». Le duo Lizzie et Darcy fonctionnent très bien. Et Mr Collins est hilarant. Le scénario est pour le moins original, et je me suis même surprise à rigoler. Je resterais tout de même mitigée à cause de certaines scènes qui ne m’ont pas convaincues. La déclaration de Darcy à Lizzie tout en combattant, est quelque peu ridicule…

2,5 étoiles

Swaps / Challenges

Swap Jane Austen and England – 4ème édition

Bonjour à tous, comme tous les ans, le swap « Jane Austen and England » reprend pour sa quatrième édition. C’est avec grand plaisir que je reviens vers vous, pour ce swap qui me tient à coeur, et je vous propose d’ouvrir ensemble la 4ème édition pour cette année 2016.

 

Swap4edi

 

Le fonctionnement du SWAP:

Je sais que beaucoup aime constituer leur binôme de suite, je vous laisse donc cette possibilité. Comme dans tous les swaps, n’oubliez pas de m’envoyer votre questionnaire même si votre binôme est déjà constitué!

Pour s’inscrire il y a deux moyens:

Soit vous êtes membre de la plateforme Livraddict et vous vous inscrivez via ce site. Voici le lien direct: http://www.livraddict.com/forum/viewtopic.php?pid=2214703#p2214703

Soit vous êtes non membre de cette plateforme et vous vous inscrivez via mon blog et en me contactant par mail à mrsturner[at]live.fr On finalisera ensemble votre inscription.

A savoir qu’un swap est un engagement, donc si vous vous inscrivez, vous vous engagez à aller jusqu’au bout. 

 

Le colis :

– 2 livres de Jane Austen, ou austenerie si vous avez tous les livres
– 1 livre où l’intrigue se passe en Angleterre, ou d’un écrivain anglais: époque du XIXème siècle
– 1 à 2 surprises en rapport avec Jane Austen ou avec un lien british/vintage (mug, papeterie, stylo, dvd, sac etc.)
– Un ou plusieurs marque-page en rapport avec le thème
– Un petit mot pour votre swapée
– Quelques gourmandises en rapport avec la gastronomie anglaise

 

Dates :

– Inscriptions : jusqu’au 27 septembre 2016
– Envoi des questionnaires : 28 septembre 2016
– Préparation des colis : 28 septembre au 13 novembre 2016
– Envoi des colis : du 14 novembre au 18 décembre 2016

*Les dates sont volontairement longues pour que nos vacanciers puissent voir le swap et s’inscrire !
Cela vous laisse aussi le temps de vous organiser.

 

Questionnaire:

Me contacter par mail pour le recevoir : mrsturner[at]live.fr

 

Les participants:

MrsTurner (Quest :No)
missmolko1 (Quest :No)
Madame lit (Quest :No)
Entre les pages (Quest: OK)
Sir This and Lady That (Quest :No)
Zélie / Clioze (Quest :No)
Savon (Quest :No)
ChocolatCannelle (Quest :No)
karotella (Quest :No)
FleursArtificielles (Quest :No)
millesime57 (Quest :No)

 

Les binômes:

missmolko1 & MrsTurner (remise en main propre en décembre)
Entre les pages & Sir This and Lady That

 

 

Bon swap à tous et amusez-vous bien !!!
Voici quelques sites où vous pourrez trouver des produits inspirés de Jane Austen pour votre swap
http://www.basbleu.com/cgi-bin/hazel.cgi?ACTION=searchspring&q=jane+austen&x=-642&y=-83
http://www.basbleu.com/cgi-bin/hazel.cgi?ACTION=searchspring&q=pride+and+prejudices&x=-642&y=-83
http://www.cafepress.co.uk/+jane-austen+gifts
https://www.amazon.com/gp/richpub/listmania/fullview/R1N1DE2WT2XJZ9
https://www.etsy.com/fr/search?q=jane%20austen&view_type=gallery&ship_to=FR&ref=auto1
https://www.etsy.com/shop/PemberleyPond
Pride and Prejudice Jane Austen T-shirts and More Collection
http://www.janeaustengiftshop.co.uk/
https://camaloon.fr/decouvrir/artistes/creotumundo/creations/jane-austen/produits
http://www.zazzle.fr/jane+austen+cadeaux
http://www.inspiredbyjane.com/the-tea-shop.html
http://www.lesoucidudetail.com/22-mes-jolis-papiers?p=2

N’hésitez pas à en partager si vous en connaissez d’autres !

Contemporain, Littérature française (France), Livres

Constance & Séduction de Jess Swann

Éditeur : Artalys
Collection: Romance

Pages : 334 pages
Parution : 14 février 2015
Tome : 01/01
Format: Broché
Genre: Romance contemporaine

Lien Amazon

 

Synopsis:

Après le décès de leur père, Isobel et Helen Westlake sont forcées d’abandonner la demeure dans laquelle elles ont grandi et déménagent à Chester dans le nord de l’Angleterre. Tandis qu’Isobel entretient une relation amicale avec Adam, tout en tentant de mener sa carrière et de veiller sur sa cadette, Helen fait la connaissance du flamboyant Oliver Vane… Amour, frustration et surtout vérités cachées sont au rendez-vous de cette réécriture moderne de « Raisons et sentiments ».

 

Mon avis:

Voici la deuxième réécriture moderne de mon amie Jess et même son troisième livre que je lis. Eh bien je peux vous dire que j’ai passé un bon moment à découvrir cette réécriture, où plusieurs émotions m’ont accompagnées au fil de ma lecture: joie, peur, étonnement, rage… Tous les éléments clés du livre de Jane Austen ont été repris et adaptés dans le monde moderne. C’est à ce moment que je me rends compte que ce ne doit pas être facile à écrire. Il y a vraiment un fil à suivre, qui est dicté et il faut savoir bien l’amener. Etant une réécriture on sait forcément comment l’histoire va se passer et quel événement il va avoir, mais on se demande tout de même comment ils vont arriver et se dérouler. Elle a su garder le suspense et s’approprier l’histoire.

Ici nous faisons connaissance de Isobel, qui est la plus posée des soeurs Dashwood, oups Westlake, qui est à la recherche un travail, et Helen, la plus passionnée, qui fait des études d’art. J’aime bien justement ce domaine d’étude qui correspond bien au personnage, ainsi que le secteur de travail d’Isobel, qui est plus carré. On rencontre aussi Adam Norwood, le fils aîné de cette riche et hautaine famille (j’ai imaginé Hugh Grant pendant toute ma lecture !), le fameux Oliver Vane, que l’on veut étriper, James Etton l’homme de confiance, mais aussi Shannon la pipelette, Mike et son humour… On finit au fil de notre lecture par s’attacher aux personnages et même s’identifier à eux.

Bref j’ai vraiment passé un bon moment avec ce livre et je vous le conseille. Hâte de découvrir la prochaine réécriture, qui j’ai vu, est en cours.

3,5 étoiles

Contemporain, Littérature américaine (Etats-Unis), Livres

Confessions d’une fan de Jane Austen de Laurie Viera Rigler

Éditeur : Milady
Collection: Milady Romance

Pages : 440 pages
Parution : 24 Janvier 2014
Tome : 01/02
Format: Poche
Genre: Romance historique

Lien Amazon

 

Synopsis:

Je n’aurais jamais dû noyer mon chagrin dans une énième relecture d’Orgueil et Préjugés et dans l’alcool, car aujourd’hui, me voilà propulsée à l’époque de la Régence anglaise dans le corps d’une autre femme ! Même si la mode Empire et les moeurs ne cessent de me surprendre, je m’aperçois que cette vie offre, malgré tout, son lot de charmes. Surtout lorsque je rencontre l’élégant et séduisant Charles Edgeworth. Mais est-il un Darcy ou un Wickham ? S’il se révèle être un Darcy, je pourrais bien ne plus jamais éprouver l’envie de rentrer chez moi, après tout…

 

Mon avis:

J’avais ce livre depuis un moment dans ma PAL et je me suis enfin décidée à le sortir. Je dirais que j’ai passé un bon moment à lire, mais sans plus. J’ai tout de même bien rigolé. Passer du XXIéme siècle au XIXème siècle ça doit forcément faire un choc. Je me suis donc prise au jeu à m’imaginer à la place de Courtney. En tant que fan de Jane Austen, découvrir le Bath de l’époque doit être génial. Et la rencontre avec l’écrivain était un bon moment à découvrir aussi.
Je suis assez déçu concernant l’histoire de Jane et Edgemonth trop copié sur Orgueil et Préjugés, qui ne m’a pas du tout transporté.

2,5 étoiles