Le clan Murray, tome 1 : La promesse des highlands de Hannah Howell

couv28865510

 

L’histoire:

Saura-t-elle gagner le coeur de son amour d’enfance ?
Alors qu’elle n’est encore qu’une fillette, Elspeth Murray sauve la vie d’un chevalier, Cormac Armstrong. Sans le savoir, ce dernier ravit son coeur à jamais. Bien des années plus tard, c’est le même homme qui va la tirer des griffes d’un prétendant indésirable. La petite fille est devenue une jeune guérisseuse d’une beauté à couper le souffle. Hélas, Cormac est déjà promis à la cruelle et perfide Isabel Douglas. Elspeth va devoir se battre  pour conquérir l’homme qu’elle aime et elle n’envisage pas une seule seconde de perdre.

 

Mon avis:

Je profite d’une relecture de ce livre pour vous en donner mon avis. L’avantage de déménager, c’est de retomber sur des anciens coups de cœur, qui nous tendent les bras pour retomber dans leur univers !

Retournons à notre ouvrage. Ici nous faisons la connaissance d’Elspeth Murray et Cormac Armstrong. Elle est encore une enfant, et lui un adolescent lors de leur première rencontre. Âgée de neuf ans, Elspeth trouve Cormac blessé sur les terres de sa famille. Ce dernier lui demande de fuir et de ne pas l’aider, pour lui éviter des ennuis. En effet Cormac est pourchassé, et on souhaite sa mort. Déjà très têtue, elle décide de le soigner. Comme sa mère, Elspeth a des dons de guérisseuse et sait ressentir les sentiments des gens qui l’entourent. Elle a tout de suite confiance en ce jeune homme, et sait qu’il lui dit la vérité. Après un séjour auprès du clan Murray, il finit par se remettre de ses blessures, et par partir. Elspeth le gardera toujours dans son cœur.

Et c’est justement dix ans après leur première rencontre qu’elle retrouve cet homme qui hante ses rêves. Alors qu’elle vient de se faire enlever, c’est Cormac qui vient à son secours. Ils s’enfuient ensemble, et c’est le début de leur aventure. Elspeth est toujours amoureuse de lui, et elle compte bien le faire succomber à son charme par tous les moyens. Mais celui-ci, est déjà promis à une femme depuis plus de dix ans, Isabel Douglas. Même si elle est dépeinte comme une grâce qui a eu 4 maris et qui sont tous morts, il n’en croit pas un mot. Il compte honorer sa promesse, c’est une question d’honneur pour lui.

J’ai tout de suite été attachée au personnage d’Elspeth. Disons que je me suis reconnue en elle. Son côté empathique, à soigner et à recueillir tous les nécessiteux, j’étais comme elle petite. En plus de ça, Elspeth est aussi quelqu’un de débrouillarde, courageuse et intelligente. Elle n’a pas peur de dire ce qu’elle pense.

Concernant Cormac, on apprend à le connaitre au fil des pages. Il est têtu, et ne veut pas reconnaître ce qu’on lui dit. Des fois, on a envie de le secouer pour ça. Quand on découvre son passé familial, on comprend pourquoi il est si borné et pourquoi il tient à cette promesse d’adolescent. Mais c’est aussi quelqu’un au grand cœur, et sur qui on peut compter.

J’ai aimé dans cette histoire, que ce soit Elspeth qui tienne les reines. Leur aventure m’aura bien fait sourire. Une mention spéciale à Bouillasse, un chat qui a un grand rôle à jouer ! Il m’a fait clairement craqué. Le clan Murray est aussi très attachant tout comme les parents d’Elspeth. J’ai hâte d’en découvrir plus sur cette famille.

The vanishing girl, tome 2 : The decaying empire de Laura Thalassa

couv54088746

L’histoire:

Entraînée au métier d’espionne par le gouvernement américain qui utilise sa faculté à se téléporter pour mener des missions à haut risque, Ember Pierce se réveille dans un hôpital de Los Angeles. Elle ne se souvient que de l’essentiel : elle a été piégée et sa dernière mission aurait dû lui coûter la vie.
Utilisant ses facultés de téléportation, elle réapparaît dans la chambre de Caden Hawthorne qui a passé ces dix derniers mois à la croire morte. La jeune femme fantomatique qu’il voit ne ressemble plus à celle de ses souvenirs : ses cheveux sont plus longs, sa peau est plus pâle et son regard est hanté. Lorsqu’Ember lui révèle qu’une personne de confiance l’a trahie, une seule échappatoire s’offre désormais à eux. Sans savoir qui est leur ami et qui est leur ennemi, Ember et Caden se lancent dans la mission la plus périlleuse de leur vie : rester ensemble et survivre.

 

Mon avis:

Je tiens à remercier NetGalley et AmazonCrossing de m’avoir permis de découvrir ce deuxième tome.

Après la fin tendue du premier tome à cause d’une mission qui ne se déroule pas comme prévue, dû notamment à une trahison, on ne peut que se précipiter sur ce tome. On retrouve Ember, dix mois plus tard qui se réveille du coma. Tout le monde la croyait morte, dont son partenaire Caden, qui a la surprise de la voir se téléporter dans sa chambre. Tous les deux ont bien changé. Ember découvre un corps qu’elle ne reconnait pas, balafré de grandes cicatrices et aminci. Elle se rappelle au fur et à mesure de ce qui s’est passé, et une certaine noirceur naît en elle. Caden, pour penser à autre chose qu’à la mort de celle qu’il aimait, a enchaîné les missions et les entraînements au risque de perdre la vie. Alors, quand ils se retrouvent enfin, ils sont d’autant plus motiver à s’enfuir ensemble.

L’univers de ce roman est différent du premier. On se sent perdu comme nos personnages principaux, à qui faire confiance, comment réussir à affronter et rependre le court d’une vie, et combien de temps va-t-elle durer… Beaucoup plus d’actions et d’émotions se succèdent au fil des pages. On stresse pour Ember et Caden qui sont dans une situation délicate, mais on rigole aussi comme dans le premier tome, de leurs joutes verbales. Ces petits moments relâchent la tension générale présente. L’écriture de l’auteur est toujours aussi addictive. On dévore littéralement les pages.

Malgré avoir passé encore un super moment avec ce roman, ce qui me fruste un peu, c’est que toutes les questions que l’on avait à la fin du premier tome, hé bien elles sont encore pratiquement toutes là. Comme les détails sur le projet Prométhée, où les secrets qui entourent Ember et Caden. Plus qu’à attendre le troisième tome, nommé The disappearing act, dont aucune date de sortie n’est encore connue, surement pour 2018. Hâte d’avoir les réponses à mes questions, et de découvrir ce qui va encore arriver à nos héros. Ont-ils bien trouver la liberté ? Il y a de gros doutes à la fin du roman… Dans quelle aventure ont ils bien pu tomber…

The vanishing girl, tome 1 de Laura Thalassa

couv20892378

L’histoire:

Chaque nuit, après s’être endormie, Ember Pierce disparaît. Elle peut alors se téléporter n’importe où: à l’étranger dans une ville inconnue ou dans la chambre d’un garçon qui la fait craquer. Après dix minutes, son temps écoulé, elle retourne dans son lit. C’est un secret qu’elle a réussi à conserver pendant ces cinq dernières années. Mais, maintenant, quelqu’un d’autre est au courant.
Une semaine après son dix-huitième anniversaire, un garçon superbe, Caden Hawthorne, la kidnappe et la livre au gouvernement avant de disparaître sous ses yeux. Ember comprend alors deux choses : elle n’est pas seule et les gens comme elle – les téléporteurs – sont utilisés comme une arme.
Expédiée dans un camp d’entraînement quasi militaire, Ember découvre qu’on lui a affecté Caden comme partenaire. Ils doivent désormais travailler main dans la main lors de missions de téléportation pour le gouvernement, toutes plus risquées les unes que les autres. Mais Ember compte retrouver sa liberté et elle se rapproche de Caden, qui semble détenir la clef qui la fera sortir de cette prison. Si elle parvient à rester en vie !

 

Mon avis:

Pour commencer, je tiens à remercier NetGalley de m’avoir fait découvrir cet ouvrage. Je vais dorénavant faire plus attention aux publications d’AmazonCrossing que je ne connaissais pas vraiment.

Je dirais que cette lecture est un coup de cœur. J’ai tout de suite était accrochée par l’histoire de Ember. On fait la connaissance de cette adolescente dès les premières pages. Elle parait comme une jeune fille de 18 ans, comme les autres. Elle va au lycée, a une meilleure amie… Dans son enfance, elle a connu plusieurs déménagements. Elle en comprend la raison, quand son quotidien est d’un seul coup chamboulé. Ember n’est pas comme les autres, chaque nuit elle se téléporte pendant 10 minutes depuis sa puberté. Alors que les fédéraux viennent l’enlever de chez elle, elle apprend que ses parents qui n’arrivaient pas à avoir d’enfants, se sont portés volontaires pour un programme gouvernemental. Emmenée de force dans un centre militaire, elle fait la connaissance de son partenaire désigné, Caden, qui est comme elle. Il peut lui aussi se téléporter, ainsi que d’autres membres de ce centre. Elle comprend très vite, qu’elle n’est qu’un pion dans ce programme, et qu’elle va devoir démêler le vrai du faux, si elle souhaite rester en vie et s’enfuir vivante.

J’ai tout de suite bien aimé le personnage d’Ember. On s’attache très vite à elle, et on se pose pleins de questions comme elle. L’intrigue est vraiment très bien ficelée. On arrive facilement à se mettre à sa place. C’est un véritable plaisir de tourner les pages, pour en découvrir plus sur ce projet, et découvrir l’entrainement qui lui font subir. Sa relation avec son partenaire, Caden est aussi intéressante. Au contraire d’Ember, Caden est dans le centre depuis sa puberté, abandonné par sa famille. Leur relation se construit au fur et à mesure. Ce jeune homme, dont son devoir est de protéger sa jeune partenaire, et aussi sensible. Il a été formé comme soldat pour le gouvernement depuis plus longtemps qu’elle, mais il garde tout de même l’esprit ouvert. Leur relation est dès le départ torride, et fait place à une attirance mutuelle.

Quand j’ai commencé à lire ce roman, je n’ai pu m’empêcher de penser à une série que j’aimais beaucoup adolescente, Dark Angel. L’héroïne, Max, a été elle aussi génétique modifiée afin de devenir un super soldat. L’histoire est tout de même ici différente. En tout cas, si vous cherchez une dystopie qui sort de l’ordinaire, je vous la conseille vivement. Pour ma part, je vais de ce pas me plonger dans le tome 2 !

Les McCabe, tome 3 : Le Highlander qui ne voulait plus aimer de Maya Banks

couv22217339

 

L’histoire:

Alaric McCabe était promis à Rionna McDonald, mais il en aimait une autre. Alors son frère Caelen a pris sa place. Et voici Rionna nantie d’un époux bien impressionnant. Elle qui croise le fer comme un homme ne peut s’empêcher d’être intimidée par ce guerrier taciturne, apparemment peu pressé de consommer leur union. Est-ce par indifférence ou par égard ? Comme elle, Caelen ne s’est marié que, pour le bien-être de leurs deux clans menacés par des traîtres. Mais bientôt c’est elle qui attend et espère ses étreintes…

 

Mon avis:

Pour ce tome, c’est autour de Caelen et Rionna. Dès le premier chapitre, on assiste à leur union. Caelen a accepté d’épouser Rionna, pour sauver l’alliance entre son clan et celui de la jeune fille.

Rionna est une femme forte, qui ne veut pas qu’on lui dicte sa conduite. Très jeune, elle a appris à se battre comme un homme. Elle est d’ailleurs celle qui maîtrise le mieux l’épée dans son clan. Mais derrière la froideur qu’elle peut avoir, Rionna a besoin d’attention et d’amour. L’amour que ses parents n’ont jamais su lui donner.

Caelen a déjà connu l’amour beaucoup plus jeune. Naïf à cette époque, cela a créé de nombreux problèmes à son clan et sa famille. Il s’en veut toujours. Cet homme froid, finit par faire confiance à Rionna et se révèle. Leur histoire est très belle, et très touchante. Un coup de cœur pour les derrières pages, et le fameux discours de Caelen.

Même si Alaric reste mon préféré, Caelen est suit de très près !

Une belle trilogie à dévorer, à noter que les deux derniers tomes sont meilleurs que le premier.

Les McCabe, tome 2 : La séduction du Highlander de Maya Banks

couv69810527

L’histoire:

Bannie de son clan, Keeley McDonald vit dans une chaumière isolée où l’on vient de loin la consulter pour ses talents de guérisseuse. Lorsqu’un guerrier à l’agonie tombe de cheval devant sa porte, elle le recueille et le soigne. Mais les frères d’Alaric McCabe ne tardent pas à venir récupérer le blessé et emmènent la jeune femme pour qu’elle continue de veiller sur lui. Déja troublée par la virilité du Highlander, Keeley découvre un homme d’une sensualité exigente, qui l’initie aux secrets interdits de l’amour. Elle sait pourtant que, une fois rétabli, il devra en épouser une autre…

 

Mon avis:

Pour l’avenir de son clan, Alaric McCabe accepte un mariage arrangé. Sur le chemin pour aller à la rencontre de Rionna McDonald, sa future épouse, il se fait attaquer. Il est secouru par Keeley qui le soigne de ses nombreuses blessures. Les frères d’Alaric finissent par le retrouver, et kidnappe Keeley, afin qu’elle prenne soin de leur frère malade.

J’ai adoré le personnage de Keeley, qui n’a pas connu une existence facile. Bannie de son clan, elle trouve chez les McCabe, une vraie famille et se sent enfin à sa place. Femme au grand courage, elle devra prendre des décisions difficiles, et connaîtra aussi enfin le bonheur.

Alaric est très touchant et adorable avec Keeley. Il est très protecteur. Je l’avais déjà repéré dans le premier tome, et je suis très contente d’en savoir plus sur lui, et d’apprendre à le connaitre. Il devra prendre un choix difficile, agira-t-il avec raison ou avec son cœur ?

Le personnage de Caelen se révèle encore plus dans ce tome. Hâte de pouvoir en découvrir plus, sur cet énigmatique frère McCabe.

Bref un coup de cœur !

Les McCabe, tome 1 : Dans le lit du Highlander de Maya Banks

couv35571695

 

L’histoire:

Fille illégitime du roi d’Écosse, Mairin a longtemps vécu dans l’anonymat. Quand elle est faite captive, elle comprend qu’elle est l’enjeu de nombreux complots ourdis contre son père. Secourue par le ténébreux Ewan McCabe, la voilà désormais prisonnière de l’impétueux Highlander.

 

Mon avis:

Comme je suis dans les relectures en ce moment, j’en profite pour vous en donner mon avis.
Dès les premières pages, on fait la connaissance de Mairin, jeune fille qui a vécu dans un couvent et qui est enlevée pour être mariée de force. Elle réussit à s’échapper avec un enfant, Crispen, lui aussi enlevé par Duncan Cameron. Crispen très attaché à elle, lui promet la protection de son père Ewan McCabe, chef du clan.
On ne s’ennuie pas une seule minute avec ce roman, je l’ai lu d’une traite. Mairin, est une femme forte et courageuse, qui sait ce qu’elle veut (peut-être un peu trop !) J’avoue que des fois elle m’a un peu énervée. Elle est aussi un peu trop naïve à ma goût, on peut peut-être lui donner l’excuse qu’elle a été élevée confinée dans un couvent.
Ewan est un homme fort, viril, sûr de lui. Chef du clan, son peuple et ses frères, Alaric et Caelen, lui sont dévoués. Je me suis très vite attachée à lui, pour ses nombreuses qualités. Le début de sa relation avec Mairin est assez compliqué. Ils forment un couple explosif. Des scènes très drôles se succèdent, mais aussi des scènes où l’on a envie de les secouer.
Bref j’ai passé un bon moment à rigoler, même si des fois leurs comportements avaient tendance à m’énerver.
Hâte d’en découvrir plus sur Alaric et Caelen dans les tomes suivants

Les Chefs du Clan Murray, tome 1 : Le Destin des Highlands de Hannah Howell

couv25313437

Synopsis:

L’élue de son coeur deviendra-t-elle son ennemie jurée ?

Balfour Murray se sent irrésistiblement attiré par Maldie, la guérisseuse qui prend soin de son frère blessé. Animé par une profonde soif de vengeance, le guerrier a mis au point un plan pour provoquer la chute de son adversaire le plus redoutable, mais les hommes envoyés pour espionner le clan adverse ont été trahis et exécutés. Dans ces conditions, Balfour peut-il vraiment se fier à cette jeune inconnue qui entretient un mystère sur ses origines et laisser libre cours au désir qu’il éprouve pour elle ?

 

Mon avis:

L’histoire de cette romance est toute simple. Balfour Murray, chef du clan, est en guerre avec son voisin Beaton qui a enlevé l’un de ses frères, Eric. Lors d’un affrontement, Maldie, entre en scène pour aider et prendre soin de son deuxième frère blessé, Nigel. C’est le coup de foudre instantané entre nos deux personnages principaux. Sauf que Balfour ne connait rien de Maldie, et finit par la suspecter d’espionnage.

L’histoire de cette romance aurait pu être intéressante, mais il faut dire que j’ai vraiment du mal avec les livres de Hannah Howell. C’est tout de même la deuxième saga que je lis, et toujours le même constat, l’histoire n’est pas assez fouillée. J’ai bien aimé les deux personnages et surtout Maldie qui est très courageuse. Mais leur passion arrive trop vite, et je n’y ai pas crue. Il y a aussi assez peu d’action, on tourne un peu en rond. J’ai tout de même passé un bon moment, malgré ses longueurs, mais autant le dire c’est surtout grâce à Maldie. Son personnage m’intriguait. J’ai les deux tomes suivant dans ma PAL, et je suis curieuse de savoir ce qui va arriver à Nigel, même si je m’attends à une lecture pas extraordinaire.

 

Elinor Jones, tome 3 : Le bal d’été de Algésiras et Aurore

Synopsis:

Les caprices de Bianca ont privé l’atelier d’une couturière de trop, et c’est avec une équipe réduite que la maison des Tiffany doit maintenant affronter le bal d’été. Pour finir à temps les robes de toutes les clientes, chacun devra mettre les bouchées doubles. Impossible de ménager Elinor dont la santé avait pourtant été mise à mal par le dernier bal.
Le soudain départ de Hope ne fait qu’aggraver une situation déjà tendue. Mais quel secret cette dernière dissimule-t-elle à ses enfants ? Et quel est donc ce mystère qui la lie à la Chine ? Le dénouement approche, qui ne ménagera personne.
Un huis-clos ciselé, d’un machiavélisme soyeux.

Mon avis:

Eh bien je dirais que ce dernier tome me laisse sur ma faim. Je suis vraiment déçu du dénouement de l’histoire, je ne m’attendais vraiment pas à ça. Je trouve que d’ailleurs l’histoire a été un peu bâclée.

D’ailleurs pourquoi avoir choisi d’intégrer des saisons dans le titre, si c’est pour faire que trois livres et non quatre. Bref, assez déçu de la tournure de l’histoire.

Point positif tout de même, les illustrations sont toujours aussi bien réussit et soignés.

Elinor Jones, tome 2 : Le bal de printemps de Algésiras et Aurore

Synopsis:

La fin de l’hiver approche et la maison de couture Tiffany se penche sur une nouvelle collection. Le prochain bal aura pour thème la mythologie. Mais des tensions entre Bianca et Rachel jettent une ombre sur l’ambiance de l’atelier. Elinor, malgré sa fragilité, multiplie les initiatives et sait se rendre indispensable. Elle ignore que Bianca, qui se sent menacée dès qu’on conteste son autorité, peut faire lui payer cher ses audaces. Les secrets bruissent entre les étoffes et deviennent difficiles à dissimuler. Le temps des révélations approche, qui ne ménagera personne, pas même ceux qui se veulent innocents.

Mon avis:

Ce deuxième tome est toujours aussi bien écrit et nous tient en haleine du début jusque la fin. On retrouve Elinor dans ce nouvel opus qui croule toujours sous le travail. Les dessins de robes sont sublimes et font rêver à de merveilleuses parures.
Beaucoup de secrets existent encore et j’ai donc hâte d’en connaitre le dénouement dans le troisième et dernier tome.
En tout cas, c’est toujours un plaisir de tourner les pages et d’admirer les beaux dessins.

La Fée des Glaces de Maxence Fermine

couv54018277

Synopsis:

En imaginant ses vacances au ski, Malo était loin de se douter que dès le premier jour il serait pris dans une étrange tempête de neige… Lorsqu’il recouvre ses esprits, l’adolescent tombe nez à nez avec une belle et mystérieuse jeune fille, qui vit dans un château de gel. Son nom ? La Fée des Glaces. Sa mission ? Accueillir les voyageurs égarés au Royaume des Ombres de l’hiver.
Malo retrouve donc pour la troisième fois ce Royaume des Ombres qu’il chérit tout autant qu’il le craint. Et si cette aventure n’était pas le fruit du hasard mais l’occasion pour lui de répondre aux questions qu’il se pose ? Aidé de la Fée des Glaces, il devra pourtant affronter bien des périls avant de trouver sa voie.

 

Mon avis:

Ce dernier tome de cette trilogie est comme les précédents, un pur régal. On retrouve Malo en vacances chez sa tante. Au milieu de ces beaux paysages enneigés, il se retrouve à nouveau propulsé dans le royaume des ombres, et fait rencontre avec une magnifique jeune fille, la fée des glaces. Celle-ci est chargée de réorienter les personnes qui se perdent. Cette aide est précieuse pour Malo qui lui permettra d’affronter ses plus grandes peurs. Comme dans les précédents tomes, la valeur pédagogique est aussi bien intégrée dans ce roman. Il est parfait pour les enfants avec son côté distrayant et moralisateur.Rempli d’intrigue, de poésie et de magie, j’ai passé un bon moment avec cette lecture.

Le Livre perdu des sortilèges, tome 1 de Deborah Harkness

Synopsis:

Diana Bishop est la dernière d’une longue lignée de sorcières, mais elle a renoncé depuis longtemps à son héritage familial pour privilégier ses recherches universitaires, une vie simple et ordinaire. Jusqu’au jour où elle emprunte un manuscrit alchimique : L’Ashmole 782. Elle ignore alors qu’elle vient de réveiller un ancien et terrible secret, et que tous – démons, sorcières et vampires – le convoitent ardemment. Parmi eux, Matthew Clairmont, un vampire aussi redoutable qu’énigmatique. Un tueur, lui a-t-on dit. Diana se retrouve très vite au coeur de la tourmente, entre un manuscrit maudit et un amour impossible.

Mon avis:

Globalement j’ai passé un bon moment à lire ce livre, mais si des fois je me suis ennuyée à cause de trop de longueur. J’avoue avoir sauté quelques lignes de temps en temps.
Dans ce livre on fait connaissance de Diana une femme forte, indépendante et qui souhaite utiliser le moins possible ces pouvoirs, ce qui cause l’incompréhension de sa famille. A coté, on fait la connaissance d’un vampire, Matthew Clairmont, qui souhaite avant tout en connaitre plus sur ce fameux livre, l’Ashmole 782. On fait aussi la connaissance d’autres créatures, les démons.
Ce qui m’a plu dans ce livre c’est la construction de l’histoire qui est très riche. On suit Diana et on apprend avec elle les mystères qu’entour sa magie. Il y a aussi des passages techniques qui ont été plaisant à découvrir, concernant l’ADN.
Je dirais que j’ai passée un bon moment à lire ce livre, malgré les longueurs et le trop de description. Je lirais forcément le tome 2 pour connaitre la suite de l’aventure, mais pas tout de suite.

La Poupée de Porcelaine de Maxence Fermine

Synopsis:
Malo, après être revenu du Royaume des Ombres, passe les vacances de la Toussaint à Edimbourg avec ses parents. Tandis que son père assiste au Congrès des porteurs de cravates, sa mère souhaite avant tout faire les magasins. Malo se retrouve donc seul, bien décidé à profiter des attractions de la fête foraine voisine. Dans cet univers féérique, il rencontre deux nains au langage mystérieux. Intrigué, il entreprend de les suivre dans le labyrinthe du Palais des Glaces, qui se révèle être une nouvelle entrée vers le Royaume des Ombres.
En franchissant la porte de ce nouveau monde, Malo découvre le manoir de Darkhouse, un soir d’orage. Là vit Sir Luke, un personnage maléfique en mal d’enfants. Donnant vie aux jouets, Sir Luke les garde pour se divertir et briser sa solitude. Peu décidé à laisser partir Malo, qu’il prend pour un automate, il l’enferme en compagnie d’une poupée de porcelaine. Le jeune garçon et la poupée parviendront-ils à échapper aux mains de Sir Luke et à retrouver Lili, la petite marchande de rêves, seule capable de les ramener dans le monde réel ?

Mon avis:

J’avais adoré le premier tome, il était temps que je me plonge dans le second. Encore une fois j’ai passé un bon moment et j’ai bien rigolé. On retrouve notre héros Malo qui a grandit mais qui est loin d’avoir oublié son aventure. Lors d’une balade à la fête foraine, il rencontre deux nains qui lui rappelle des souvenirs. Il finit par entrer dans un monde féerique, le royaume des ombres. Comme le nom l’indique l’univers est un peu plus noir, mais il ne perd pas de son charme pour autant. Certains personnages peuvent tout de même faire un peu peur. Après de multiples péripéties, il finit par retomber sur Lili, son amie du premier tome.
J’ai aimée dans ce tome les moments d’humour et les références à d’autres auteurs que je vous laisserais découvrir. Bref encore une belle découverte que je vous recommande. Vous passerez à coup sur un bon moment avec cette lecture.