Top 10 – Romance historique Écossaise

Comme vous avez pu le remarquer, je lis beaucoup de romance historique dont l’action se passe principalement dans les Highlands. Bien avant la sortie de la fameuse série télévisée Outlander, inspirée des romans de Diana Gabaldon, j’étais déjà fan de ce genre que j’ai découvert auprès des éditions Milady.

Je profite du lancement de la cinquième saison du challenge Ecosse, organisé par Gilwen, pour vous faire mon top 10 de mes coups de cœurs. N’hésitez pas à y participer, et à faire aussi vos propositions en commentaire. Je suis toujours ravie de faire de nouvelles découvertes. Par ailleurs, concernant le challenge, vous avez encore jusqu’à dimanche inclus pour nous rejoindre dans cette aventure !

 

1. La saga « Les chevaliers des Highlands » de Monica McCarty

couv21320714Je ne peux commencer ce top qu’avec cette saga que j’ai dévoré. J’avais découvert l’autrice Monica McCarty avec ces deux précédentes trilogies: « Le clan Campbell » dont j’ai eu un énorme coup de cœur pour les deux derniers tomes; et « Les MacLeods » où j’ai adoré les deux premiers. Avec cette nouvelle saga, on voit que ses écrits se sont affirmés, et c’est un pur régal de découvrir cette saga de 12 tomes riches en rebondissement, action, intrigue et histoire d’amour. Chaque tome est centré sur un membre de cette garde secrète de Robert Bruce. Je ne peux que vous recommander vivement cette saga, si vous ne la connaissez pas déjà.

Mes chroniques:

Les chevaliers des Highlands: tome 1tome 2tome 3tome 4 – tome 5 tome 6 tome 7tome 8tome 9tome 10tome 11tome 12

Le clan Campbell: tome 1tome 2tome 3

Les MacLeods: tome 1tome 2tome 3

 

 

2. La quadrilogie « Le retour des highlanders » de Margaret Mallory

couv9191600Le retour du highlander est la première romance Highlander que j’ai lu et j’ai directement craqué pour ce genre. Le procédé est le même que précédemment, on retrouve pour ces quatre tomes, un personnage central, tout en suivant l’aventure de nos précédentes rencontres. L’intrigue se déroule sous un fond de guerre de clans (comme souvent !) avec des personnages attachants et de beaux paysages qui ne peuvent que vous faire rêver.

Mes chroniques: tome 1tome 2tome 3tome 4 

 

 

 

3. La trilogie « Les Montgomery et les Armstrong » de Maya Banks

au-dela-des-motsLes deux premiers tome de cette trilogie ont été des coups de cœur. Pas la peine pour moi de vous présenter Maya Banks et ses nombreux succès littéraires. Celui-ci en est encore un, tout en tendresse, et qui je suis sûr ne vous laissera pas insensible. Ils ont d’ailleurs su ravir le cœur de nombreux lecteurs. Bref, si vous ne connaissez pas, foncez ! A savoir que le tome 3 n’a pas encore été traduit en français, et je ne sais pas si c’est au programme. Il existe bien sûr en anglais pour les curieux.

Mes chroniques : tome 1tome 2

 

 

 

4. Le roman « La splendeur de l’honneur » de Julie Garwood

couv15470280Voici un coup de cœur récent que je place directement en quatrième place, tellement il m’a fait bonne impression. On retrouve le style de Julie Garwood, une grande romancière qui sera faire vibrer votre cœur.

Ma chronique

 

 

 

 

 

5. La trilogie « Les McCabe » de Maya Banks

couv35571695Une autre trilogie qui nous fait entrer auprès d’un autre clan de Highlander, les McCabe. J’en garde aussi un très bon souvenir, dont des deux derniers tomes sont des coups de cœur. Encore de bons moments à passer en compagnie de valeureux guerriers écossais.

Mes chroniques : tome 1tome 2tome 3

 

 

 

 

6. La saga « Le Highlander » de Julianne MacLean

couv73684156Ce top est aussi l’occasion pour moi de me planifier de nouvelles relectures. Tiens donc, je n’ai pas chroniqué cette saga, va falloir y remédier ! Pourtant, j’en garde un bon souvenir, même si je l’ai lu il y a plusieurs années après avoir découvert « Le retour des highlanders » de Margarett Mallory que j’ai cité plus haut. Je me souviens avoir passée globalement un bon moment avec les deux premiers tomes. A savoir que la saga comporte 6 livres, les 3 premiers ont été traduit. La suite ne sera pas traduite par Milady Romance qui l’a annoncé lors de récent changement de leurs collections.

Mes chroniques: à venir

 

 

7. La quadrilogie « Le clan Murray » de Hannah Howell

couv28865510Voici une autre romance toute en douceur, avec une écriture fluide qui saura vous détendre et vous faire sourire. A savoir que le tome 4 n’a pas encore été traduit, et qu’il ne le sera pas par Milady Romance, comme annoncé précédemment.

Mes chroniques : tome 1tome 2tome 3

 

 

 

 

 

8. La quadrilogie « Scandaleux écossais » de Suzanne Enoch

couv64884873Cette saga est l’exemple comme quoi il faut laisser une chance aux tomes suivants. En effet, j’ai moyennement accroché au premier tome, mais beaucoup plus au suivant. Le troisième tome a d’ailleurs été un coup de cœur.

Mes chroniques: tome 1tome 2tome 3 – tome 4 (à venir)

 

 

 

 

 

9. La quadrilogie « Héritiers des highlands » de Paula Quinn

couv32717077

J’ai passé aussi de bons moments de lecture avec cette saga qui nous fait voyager à travers les Highlands. Le tome 3 est mon préféré de cette saga.

Mes chroniques: tome 1tome 2tome 3tome 4

 

 

 

 

 

10. Le roman « Le diable s’habille en tartan » de Teresa Medeiros

couv70953741Un autre roman où vous attend des personnages attachants qui seront aussi vous faire rire

 

Ma chronique: à venir

 

 

 

 

 

J’espère que ce top vous aura plu. Comme vous avez pu le voir, j’ai essayé de citer un livre par auteur, afin de vous en faire découvrir un maximum.

Pour découvrir mes autres chroniques de romances historiques écossaises, vous cliquez sur le hashtag #Highlands ou plus généralement Romance historique.

N’hésitez pas à me faire part de vos suggestions !

The kricket series, tome 3 : De sombres étoiles de Amy A. Bartol

couv45589019

Éditeur : AmazonCrossing
Pages : 380 pages
Parution : 6 Mars 2018
Tome : 03/03
Format: Broché
Genre: Romance fantastique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Kyon Ensin dispose enfin de celle qu’il convoite depuis toujours : la prêtresse Kricket Hollowell, capable de prédire le futur. Avec elle, son pouvoir est inégalable et il peut régner en maître sur Éthar. Mais Kricket est fermement décidée à mener sa vie comme elle l’entend, aux côtés de Trey Allairis, son grand amour, et refuse de porter la couronne que veut lui imposer Kyon.

Au cœur de la guerre pour la domination d’Éthar et face au terrible clan Alameeda, qui nourrit les plus sinistres projets à son égard, Kricket ne peut se fier à personne. Pas même à Astrid, sa propre sœur.

Dans ce chaos, alors que la prophétie annoncée par sa mère semble sur le point de s’accomplir, Kricket – armée de la seule certitude qu’elle ne peut compter que sur elle-même – va devoir plonger dans un monde tourmenté pour tenter de changer son destin.

 

Mon avis:

Troisième et dernier tome de cette trilogie qui m’aura conquise. Merci à NetGalley et à AmazonCrossing pour cette découverte que j’ai adoré.

L’aventure de Kricket prend un tournant avec ce tome. On connait la prophétie qui pèse sur elle, et qui annonce bien des rebondissements. Et c’est toujours avec beaucoup de courage que Kricket va affronter les épreuves qui l’attendent. Des choix pas faciles s’annoncent, et d’autant plus dans un monde qu’elle ne connait pas vraiment.

On sentait déjà cette tension à la fin du deuxième tome, notamment avec les visions du futur de Kricket, et les allusions à des faits qu’on ne connaissait pas encore. En tout cas,  l’écriture traduit très bien cette tension, et nous envoûte. J’ai ressenti énormément d’émotion au fil des pages, et je n’ai d’ailleurs pas réussi à décrocher de ma lecture. J’avais déploré quelques longueurs avec le tome précédent, ici j’en ai senti aucune. Au contraire, j’étais totalement happée par l’histoire. J’ai aussi apprécié découvrir autrement le personnage de Kyon, même si ma préférence va quand même à Trey. Il nous surprend, et c’est agréable d’en savoir plus sur lui. Kricket est vraiment impressionnante et nous montre sa force. Ce n’est pas facile de savoir prendre des décisions, quand il y a autant en jeu. Il est vrai que je suis triste de la fin, mais pas de ma lecture. Je suis triste pour Kricket. Son personnage m’aura impressionné tout du long.

En quelques mots, je vous recommande vivement de découvrir cette trilogie. Des personnages attachants vous attendent, ainsi qu’un nouveau monde qui lui est propre. J’espère qu’elle sera vous charmer autant que moi.

4,5 étoiles

The kricket series, tome 2 : Une mer d’étoiles de Amy A. Bartol

couv54693723

Éditeur : AmazonCrossing
Pages : 382 pages
Parution : 19 Septembre 2017
Tome : 02/03
Format: Broché
Genre: Romance fantastique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Embarquée malgré elle sur la planète Éthar, au fin fond de l’espace, Kricket se rend à présent compte que le don héréditaire qui lui permet de prédire l’avenir fait d’elle un atout très recherché… et le déclencheur d’une guerre sans merci entre les Alameeda et les Rafe, les clans rivaux auxquels appartenaient ses parents, deux amants maudits.

D’après la prophétie alameeda, l’une de ces Maisons est destinée à régner en Maître, tandis que l’autre sera complètement anéantie – et le don de prémonition de Kricket pourra faire pencher la balance.

Traquée à la fois par les Maisons Rafe et Alameeda, Kricket trouve refuge dans les bras de Trey, son garde du corps étharien. Mais les visions inquiétantes qu’elle a du futur la troublent profondément : son don lui permettra-t-il de réécrire l’avenir ou son destin est-il aussi immuable que les étoiles ?

 

Mon avis:

Ce second tome prend directement la suite des intrigues, où nous avons laissé Kricket et Trey. C’est pourquoi je ne dévoilerais pas grand chose de l’intrigue. La guerre est proche et va se déclencher. Dès les premières pages, nous entrons dans le cœur de l’action où Kricket est ballottée de main en main, sans vraiment arriver à s’en dépêtrer. A vrai dire, c’est ce qui m’a dérangée dans cette première partie, il faut s’accrocher pour tout suivre, et je trouve d’ailleurs que ça en fait trop. ça m’a quelque peu déçu par rapport au premier tome.

Mais la seconde partie rattrape si on peut dire la première. La situation entre Trey et Kricket évolue. Cette dernière va apprendre de nombreuses choses sur ses capacités, et va faire de nouvelles rencontres. Kricket n’a toujours pas sa langue dans sa poche, et on rigole bien. Trey est toujours à ses côtés, et fait son maximum avec son équipe pour la protéger. J’aime toujours autant Jax et Wayra. Ils me font bien rire aussi. Le personnage de Kyon prend aussi de l’ampleur dans ce tome, et il apporte ainsi une certaine dynamique.

Malgré quelques longueurs, et ces moments où on a dû mal à suivre dans ce trop plein d’action, j’ai passé un bon moment. Je reste tout de même un peu déçu, pensant que j’allais passer un meilleur moment, comme avec le premier tome. Je suis tout de même curieuse de découvrir le tome 3, en espérant qu’il me plaira.

3 étoiles

The kricket series, tome 1 : Sous d’autres étoiles de Amy A. Bartol

couv57152076

Éditeur : AmazonCrossing
Pages : 402 pages
Parution : 12 Juillet 2016
Tome : 01/03
Format: Broché
Genre: Romance fantastique

Lien Amazon

 

L’histoire:

De sa vie, Kricket n’a jamais prié sa bonne étoile, trop occupée qu’elle était à se cacher dans Chicago pour échapper au système de placement familial de la ville. À l’approche de son dix-huitième anniversaire, elle n’a qu’un seul désir : cesser de fuir et trouver enfin sa place dans le monde.

Ce jour finit par arriver lorsqu’elle rencontre Trey Allairis, un jeune soldat étharien qui a pour mission de venir chercher l’orpheline sur Terre et la ramener sur sa planète d’origine. Quand le danger se rapproche, Trey doit protéger Kricket jusqu’à ce qu’elle ait appris à manier les pouvoirs qu’elle ne pouvait utiliser sur Terre.

Kyon, qui revendique Kricket comme membre de son clan, connaît la puissance des dons surnaturels qu’elle possède, des dons qu’il compte bien utiliser à son avantage afin de s’imposer à la tête des factions qui cherchent à régner sur Éthar, et d’anéantir tous ses ennemis, à commencer par Trey Allairis lui-même. Kricket devra alors faire face au dilemme le plus déchirant de son existence : lutter pour sa survie ou se battre pour sauver son amour.

Cet ouvrage a remporté quatre récompenses aux utopYA 2014, dont le prix du meilleur livre et celui du meilleur livre de science-fiction de l’année.

 

Mon avis:

Nous faisons la connaissance de Kricket, une adolescente orpheline de 17 ans qui vit à Chicago. Elle attend sa majorité avec grande impatience afin de ne plus être pourchassé par les services sociaux. En attendant, elle se cache et travaille au noir. Jusqu’au jour où un groupe d’hommes se lancent à sa poursuite. Et ce n’est pas les services sociaux. Elle réussit à semer le premier groupe, puis un second composé d’autres individus. Mais le premier arrive finalement à lui mettre la main dessus et l’emmène de force sur Ethar, un monde parallèle, qui est en fait sa planète d’origine. Ce premier groupe est composé de Trey, Jax et Wayra qui sont des soldats Rafe, peuple dont est originaire son père. De l’autre côté se trouve Tryon, un noble du peuple d’Alameeda, origine de sa mère, qui souhaite faire d’elle sa consort, soit son épouse, et qui n’est pas prêt à l’abandonner.

J’ai adoré ce premier tome qui nous ouvre les portes d’un nouveau monde, et à un nouveau vocabulaire qui lui est propre. L’intrigue est très bien ficelée, et même addictive. On ne s’ennuie pas une seule seconde. On comprend très vite que le contexte est tendu, et qu’une guerre approche. Kricket se trouve au centre de celle-ci. En lisant le livre, je n’ai pas pu m’empêcher de penser au film Jupiter, dont l’histoire est proche.

J’ai tout de suite était attachée au personnage de Kricket, dont des aventures folles l’attendent. Elle arrive tout de même à garder le contrôle sans trop paniquer. Elle est dans un monde qui lui est totalement inconnu, elle ne connait rien de sa famille et de son peuple, et encore moins des fameux dons qu’elle aurait hérité de sa mère une grande prêtresse. Elle montre beaucoup de force et de courage, et n’a pas froid aux yeux. Elle manque quand même plusieurs fois de mourir, mais heureusement Trey et ses amis sont toujours là pour la secourir et l’aider.

Trey Allairis est plus âgé que Kricket. C’est un soldat qui est responsable d’une équipe d’élite. Il est surpris du comportement de Kricket, et l’admire pour ça. Très vite une complicité va naître entre eux, ainsi qu’avec ses hommes. Leur romance naît sous nos yeux et au fur et à mesure. On y croit, et on s’attache très vite à leur couple.

J’ai vraiment hâte de me plonger dans le second tome, qui m’attend sagement dans ma PAL pour en découvrir plus sur ce monde et son peuple, mais aussi sur cette guerre qui est proche d’éclater.

4,5 étoiles

Madame Pamplemousse et ses Fabuleux Délices de Rupert Kingfisher

couv21206313

Éditeur : Albin Michel
Collection: Milady Romance

Pages : 125 pages
Parution : 29 Février 2012
Tome : 01/03
Format: Broché
Genre: Jeunesse

Lien Amazon

 

L’histoire:

Comme chaque été, Madeleine est forcée de travailler dans l’immonde restaurant, Le Cochon hurleur, de son détestable oncle, monsieur Lard.
Mais un jour elle découvre par hasard l’épicerie la plus mystérieuse de Paris.
La boutique est tenue par madame Pamplemousse, et cette dame prépare les plus étranges, les plus délectables, les plus exceptionnels, les plus époustouflants délices au monde…

 

Mon avis:

Voici un conte qui vous fera retrouver votre âme d’enfant !

On fait la rencontre de Madeleine, une petite fille, qui chaque été, est envoyée par ses parents chez son oncle, Monsieur Lard. Celui-ci possède un restaurant à Paris, « Le Cochon hurleur », où des plats gras et pas très bons y sont servi. Son oncle est un tyran, il est mauvais avec ses employés et surtout avec Madeleine, dont il est jaloux de son talent de cuisinière. Lors d’une course express, Madeleine rencontre Madame Pamplemousse. Cette dame est mystérieuse et toute vêtue de noir, son curieux chat-pirate Camembert, la suit partout. Elle possède une boutique aux préparations des plus bizarres: des têtes de python à la réglisse, sauterelles à l’huile d’estragon… Madame Pamplemousse fournit à Madeleine, un de ces mets délicats, et c’est là que toute l’histoire de complot commence…

J’ai tout de suite accrochée au personnage de Madeleine. Elle est très touchante, et comme elle, nous sommes interloqués par toutes ces découvertes. Madame Pamplemousse reste très mystérieuse, et ne nous a pas dévoilé encore tous ses secrets. On la retrouve dans les deux autres tomes de cette trilogie. On en apprendra sûrement plus sur elle ensuite. Je suis vraiment intriguée par son personnage, mais aussi son chat. Camembert m’a bien fait rigolé.

L’écriture de ce livre est une pure merveille. Une fois commencée, on ne peut se détacher de ce sublime ouvrage. L’auteur sait magner les mots à la perfection, pour nous emmener dans ce monde fantastique et humoristique. Le tout est illustré de manière très harmonieuse et délicate. Comme tous les contes, une morale nous attend à la fin. Seul petit bémol, j’ai trouvé que celle-ci arrivée un peu trop vite.

4,5 étoiles

Le clan Murray, tome 3 : La fiancée des highlands de Hannah Howell

couv22797158

Éditeur : Milady
Collection: Milady Romance

Pages : 408 pages
Parution : 25 Octobre 2013
Tome : 03/03
Format: Poche
Genre: Romance historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Bien qu’elle ne soit pas encore mariée, Gillyanne Murray décide qu’il est temps pour elle de visiter les terres qui lui ont été données par des parents de son père. Lorsqu’elle y arrive, c’est pour trouver le donjon assiégé par trois lairds, chacun voulant sa main et sa propriété. Bien que résolue à tous les refuser, la menace d’une bataille imminente la force à choisir un prétendant : Sir Connor MacEnroy, un chevalier de peu de mots. Devenue sa femme, Gillyanne est étonnée de la distance qu’il s’efforce de mettre entre eux et son propre désir de découvrir la passion dans ses bras.

Alors qu’elle apporte un souffle nouveau dans une terre et un donjon ravagé par la traîtrise et les secrets, elle tente également de gagner une chose qu’elle craint de ne jamais pouvoir atteindre : le cœur gardé de son mari.

 

Mon avis:

Après avoir passé un bon moment avec les deux premiers tomes de cette trilogie, place à Gillyanne Murray dont on a déjà fait connaissance huit ans plus tôt. Elle a aujourd’hui 21 ans et se décide d’aller découvrir le domaine qui constitue sa dot. Une mauvaise surprise l’y attendent, vu que les trois lairds des environs veulent chacun ses terres, et comptent l’épouser pour l’acquérir. Gilly n’est pas prête à se laisser faire, et va le démonter à ses jeunes lairds. Des moments bien comiques vont ainsi se succéder. Elle finit par choisir Connor MacEnroy, le seul qui l’attire. Ce dernier est devenu chef de clan très tôt, à l’âge de 15 ans. Il s’est ainsi formé une carapace, qu’elle compte bien percer. Grâce à son don, elle sent aussi un mystère qui entoure son histoire.

J’ai tout de suite été heureuse de retrouver le personnage de Gilly. Elle est touchante, mais a aussi une langue bien pendue. On rigole bien avec ses répliques. Connor est quant à lui attendrissant, il n’a pas eu une vie facile et s’est beaucoup privé pour ses proches. Les personnages secondaires, comme Cagneux, le bras droit de Connor, ou encore sa sœur Fiona sont aussi attachants. La présence de Payton Murray m’a aussi fait sourire. J’adore son personnage, un coup de cœur.

Bref, un tome très agréable qui a su me convaincre et que j’ai dévoré.

4,5 étoiles

La magie de Paris, tome 1 : Le cœur et le sabre d’Olivier Gay

couv54641214

Éditeur : Castelmore
Pages : 320 pages
Parution : 18 Octobre 2017
Tome : 01/03
Format: Broché
Genre: Jeunesse, Fantastique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Chloé, élève en seconde, assiste un jour par hasard à un combat à l’épée entre Thomas, un élève d’une autre classe qu’elle connaît à peine, et une sorte de démon. L’adolescente tente d’intervenir mais est blessée et perd connaissance. A son réveil, la créature est morte et Thomas lui explique qu’il est un mage et que sa mission est de repérer et fermer les failles vers le monde des démons.

 

Mon avis:

Merci à NetGalley et à Castelmore pour ce partenariat, qui m’a permis de découvrir pour la première fois la plume d’Olivier Gay.

Dès les premières pages, nous rentrons dans le vif du sujet. On rencontre Chloé, une adolescente de 16 ans.  Alors qu’elle s’entraîne au gymnase de son école pour la prochaine compétition d’escrime, elle est témoin d’une agression d’un garçon de sa classe : Thomas. En lui venant en aide, elle manque de perdre la vie. A partir de ce moment, tout se déclenche. Chloé découvre un monde empli de mages, de goules et de chevalier.

Tout comme l’héroïne, nous sommes entraînés dans un monde inconnu, dont on nous donne les clés au fur et à mesure. Chloé est un personnage très attachant qui n’a pas la langue dans sa poche. Son duo avec Thomas fonctionne très bien. Bien qu’il cache beaucoup de choses, ce qui ne peut que nous frustrer, il reste adorable.

J’ai bien aimé les notes d’humour présentent dans l’ouvrage. Nous ne nous ennuyons pas grâce aux révélations et aux retournements de situation. L’univers est aussi très intéressant, il mêle réalisme et magie. On est plongé dans un monde de capes et d’épées modernes. J’attends la suite avec grande impatience, la fin du livre nous ayant laissé avec un certain nombre de questions. Je suis aussi curieuse de découvrir les autres ouvrages d’Olivier Gay. L’écriture de l’auteur m’a conquise.

4 étoiles

 

Le clan Murray, tome 2 : Le chevalier des highlands de Hannah Howell

couv74855801

Éditeur : Milady
Collection: Milady Romance

Pages : 528 pages
Parution : 12 Juillet 2013
Tome : 02/03
Format: Poche
Genre: Romance historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Et si le meilleur moyen de se défaire des chaînes de son ravisseur était de lui succomber ?

Cameron MacAlpin n’a qu’une envie : se venger de Payton Murray, l’homme qui a déshonoré sa soeur. L’occasion rêvée se présente à lui lorsque, en dédommagement d’une dette, on lui livre Avery, qui n’est autre que la soeur de son pire ennemi. La jeune femme, indignée par l’accusation portée contre son clan, compte bien se défendre, mais Cameron a la ferme intention de la séduire.
Il y a fort à parier que celle-ci ne résistera pas longtemps à ce chevalier si viril…

 

Mon avis:

Après avoir fait la connaissance de Elspeth Murray dans le premier tome, c’est au tour de Avery, sa cousine de nous livrer ses secrets.

L’histoire commence en France. Avery accompagnée de sa cousine Gillyanne, séjourne chez la famille de sa mère, les Lucette. Mais lorsqu’ils se font attaquer, elles sont capturées. Pour payer une dette de jeu, elles se retrouvent auprès de Cameron MacAlpin, un écossais devenu mercenaire. Ce dernier doit rentrer chez lui, afin de régler un problème avec sa sœur, qui aurait été violée par Payton Murray, qui n’est d’autre que le frère d’Avery. Quand Cameron découvre l’identité d’Avery, il voit là une occasion de se venger. Il compte se servir d’Avery, afin de forcer Payton a épouser sa sœur. Sauf que les femmes Murray ne sont pas si facilement manipulable, et Avery compte bien lui faire comprendre !

J’ai bien aimé les deux filles Murray dans cette romance, mais j’ai surtout eu un coup de cœur pour Gilly. Cette jeune adolescente est très mature pour son âge, et n’a pas sa langue dans sa poche. J’ai bien rigolé en leur compagnie.

Même si j’ai trouvé que la romance entre Avery et Cameron arrivent trop vite, j’ai apprécié leur couple. Encore un highlander bourru et borné qui a besoin d’ouvrir les yeux. Mais ce n’est pas facile quand tout ce que l’on croit s’écroule. L’histoire en elle même est intéressante, mais ressemble trop au premier tome. C’est le personnage de Gilly qui lui offre une originalité. J’ai hâte d’ailleurs de la retrouver dans le tome suivant. J’ai vraiment eu un coup de cœur pour cette jeune fille.

4 étoiles

Le clan Murray, tome 1 : La promesse des highlands de Hannah Howell

couv28865510

Éditeur : Milady
Collection: Milady Romance

Pages : 432 pages
Parution : 22 Mars 2013
Tome : 01/03
Format: Poche
Genre: Romance historique

Lien Amazon

 

L’histoire:

Saura-t-elle gagner le coeur de son amour d’enfance ?
Alors qu’elle n’est encore qu’une fillette, Elspeth Murray sauve la vie d’un chevalier, Cormac Armstrong. Sans le savoir, ce dernier ravit son coeur à jamais. Bien des années plus tard, c’est le même homme qui va la tirer des griffes d’un prétendant indésirable. La petite fille est devenue une jeune guérisseuse d’une beauté à couper le souffle. Hélas, Cormac est déjà promis à la cruelle et perfide Isabel Douglas. Elspeth va devoir se battre  pour conquérir l’homme qu’elle aime et elle n’envisage pas une seule seconde de perdre.

 

Mon avis:

Je profite d’une relecture de ce livre pour vous en donner mon avis. L’avantage de déménager, c’est de retomber sur des anciens coups de cœur, qui nous tendent les bras pour retomber dans leur univers !

Retournons à notre ouvrage. Ici nous faisons la connaissance d’Elspeth Murray et Cormac Armstrong. Elle est encore une enfant, et lui un adolescent lors de leur première rencontre. Âgée de neuf ans, Elspeth trouve Cormac blessé sur les terres de sa famille. Ce dernier lui demande de fuir et de ne pas l’aider, pour lui éviter des ennuis. En effet Cormac est pourchassé, et on souhaite sa mort. Déjà très têtue, elle décide de le soigner. Comme sa mère, Elspeth a des dons de guérisseuse et sait ressentir les sentiments des gens qui l’entourent. Elle a tout de suite confiance en ce jeune homme, et sait qu’il lui dit la vérité. Après un séjour auprès du clan Murray, il finit par se remettre de ses blessures, et par partir. Elspeth le gardera toujours dans son cœur.

Et c’est justement dix ans après leur première rencontre qu’elle retrouve cet homme qui hante ses rêves. Alors qu’elle vient de se faire enlever, c’est Cormac qui vient à son secours. Ils s’enfuient ensemble, et c’est le début de leur aventure. Elspeth est toujours amoureuse de lui, et elle compte bien le faire succomber à son charme par tous les moyens. Mais celui-ci, est déjà promis à une femme depuis plus de dix ans, Isabel Douglas. Même si elle est dépeinte comme une grâce qui a eu 4 maris et qui sont tous morts, il n’en croit pas un mot. Il compte honorer sa promesse, c’est une question d’honneur pour lui.

J’ai tout de suite été attachée au personnage d’Elspeth. Disons que je me suis reconnue en elle. Son côté empathique, à soigner et à recueillir tous les nécessiteux, j’étais comme elle petite. En plus de ça, Elspeth est aussi quelqu’un de débrouillarde, courageuse et intelligente. Elle n’a pas peur de dire ce qu’elle pense.

Concernant Cormac, on apprend à le connaitre au fil des pages. Il est têtu, et ne veut pas reconnaître ce qu’on lui dit. Des fois, on a envie de le secouer pour ça. Quand on découvre son passé familial, on comprend pourquoi il est si borné et pourquoi il tient à cette promesse d’adolescent. Mais c’est aussi quelqu’un au grand cœur, et sur qui on peut compter.

J’ai aimé dans cette histoire, que ce soit Elspeth qui tienne les reines. Leur aventure m’aura bien fait sourire. Une mention spéciale à Bouillasse, un chat qui a un grand rôle à jouer ! Il m’a fait clairement craqué. Le clan Murray est aussi très attachant tout comme les parents d’Elspeth. J’ai hâte d’en découvrir plus sur cette famille.

4 étoiles

The vanishing girl, tome 2 : The decaying empire de Laura Thalassa

couv54088746

Éditeur : AmazonCrossing
Pages : 396 pages
Parution : 7 Novembre 2017
Tome : 02/03
Format: Broché
Genre: Romance fantastique, Dystopie

Lien Amazon

 

L’histoire:

Entraînée au métier d’espionne par le gouvernement américain qui utilise sa faculté à se téléporter pour mener des missions à haut risque, Ember Pierce se réveille dans un hôpital de Los Angeles. Elle ne se souvient que de l’essentiel : elle a été piégée et sa dernière mission aurait dû lui coûter la vie.
Utilisant ses facultés de téléportation, elle réapparaît dans la chambre de Caden Hawthorne qui a passé ces dix derniers mois à la croire morte. La jeune femme fantomatique qu’il voit ne ressemble plus à celle de ses souvenirs : ses cheveux sont plus longs, sa peau est plus pâle et son regard est hanté. Lorsqu’Ember lui révèle qu’une personne de confiance l’a trahie, une seule échappatoire s’offre désormais à eux. Sans savoir qui est leur ami et qui est leur ennemi, Ember et Caden se lancent dans la mission la plus périlleuse de leur vie : rester ensemble et survivre.

 

Mon avis:

Je tiens à remercier NetGalley et AmazonCrossing de m’avoir permis de découvrir ce deuxième tome.

Après la fin tendue du premier tome à cause d’une mission qui ne se déroule pas comme prévue, dû notamment à une trahison, on ne peut que se précipiter sur ce tome. On retrouve Ember, dix mois plus tard qui se réveille du coma. Tout le monde la croyait morte, dont son partenaire Caden, qui a la surprise de la voir se téléporter dans sa chambre. Tous les deux ont bien changé. Ember découvre un corps qu’elle ne reconnait pas, balafré de grandes cicatrices et aminci. Elle se rappelle au fur et à mesure de ce qui s’est passé, et une certaine noirceur naît en elle. Caden, pour penser à autre chose qu’à la mort de celle qu’il aimait, a enchaîné les missions et les entraînements au risque de perdre la vie. Alors, quand ils se retrouvent enfin, ils sont d’autant plus motiver à s’enfuir ensemble.

L’univers de ce roman est différent du premier. On se sent perdu comme nos personnages principaux, à qui faire confiance, comment réussir à affronter et rependre le court d’une vie, et combien de temps va-t-elle durer… Beaucoup plus d’actions et d’émotions se succèdent au fil des pages. On stresse pour Ember et Caden qui sont dans une situation délicate, mais on rigole aussi comme dans le premier tome, de leurs joutes verbales. Ces petits moments relâchent la tension générale présente. L’écriture de l’auteur est toujours aussi addictive. On dévore littéralement les pages.

Malgré avoir passé encore un super moment avec ce roman, ce qui me fruste un peu, c’est que toutes les questions que l’on avait à la fin du premier tome, hé bien elles sont encore pratiquement toutes là. Comme les détails sur le projet Prométhée, où les secrets qui entourent Ember et Caden. Plus qu’à attendre le troisième tome, nommé The disappearing act, dont aucune date de sortie n’est encore connue, surement pour 2018. Hâte d’avoir les réponses à mes questions, et de découvrir ce qui va encore arriver à nos héros. Ont-ils bien trouver la liberté ? Il y a de gros doutes à la fin du roman… Dans quelle aventure ont ils bien pu tomber…

4 étoiles